Gabon: Grâce Jessica Boussamba candidate à la Libabe

22 Octobre 2020
interview

Candidate à la présidence de la Ligue de Basketball de l'Estuaire, Grâce Jessica Boussamba épse Békalé est une ancienne joueuse du championnat nationale de basket du Gabon. Longtemps membre du bureau sortant en tant que trésorière, c'est une femme qui ambitionne de briguer la tête de la Libabe. Elle nous livre ici, dans cet interview son parcours, mais aussi son programme d'action.

Madame la candidate à la prochaine élection de la présidence de la Ligue de l'Estuaire, pouvez-vous, vous présenter auprès de nos lecteurs s'il vous plait ?

Bonjour, alors je suis Grâce Jessica Boussamba épse Békalé, mère d'un charmant petit garçon qui sera grand frère sous peu. Je suis assistante comptable, ancienne joueuse et trésorière du bureau sortant. En tant que joueuse j'ai fait mes classes essentiellement au sein des clubs SOMO BB et AS de l'Eestuaire, où j'ai respectivement été sacrée championne du Gabon et connu des compétitions internationales notamment avec SOMO BB.

Des bruits de couloirs disent que vous vous cachez. Qu'avez-vous à dire à ce sujet ?

(Rire) Me cacher ? Non pas du tout. J'ai transmis ma candidature au Secrétariat général de la Ligue de Basketball, qui l'a bien reçu et transmis à la Direction Provinciale des Sports, avec qui j'ai eu d'ailleurs un entretien la semaine dernière en présence du président actuel de la Ligue. Je suis avec mon équipe en train d'approcher les clubs et associations pour leur parler de mon projet. Du coup je ne vois pas en quoi je me cache. Je pense d'ailleurs qu'une simple demande au secrétariat général de la Ligue aurait suffi pour me démasquer, quand bien même j'aurai voulu me cacher.

En parlant de votre projet, et si vous nous le présentiez ?

Avec plaisir. Alors le projet sportif de mon bureau, dénommé SMART, se veut être un prolongement de celui du bureau sortant, en consolidant les acquis en terme de relance du jeu, et s'articule autour des 6 axes suivants :

La réformes des textes actuels de la Ligue et accompagnement des associations dans leur structuration, le tout afin de cadrer avec les réalités actuelles du sport, le tout en accord avec la Direction Provinciale des Sport et la Fédération.

La digitalisation des procédures administratives et activités de la Ligue, afin de faciliter la collecte et le traitement des données de notre institution.

La mise en place d'un modèle favorable à l'autonomisation financière de la Ligue, afin de faciliter le financement de nos activités.

Le déploiement d'une politique de formation des acteurs du basketball, allant de la captation des ressources à l'accompagnement dans leur évolution. Sur ce point je mets un point d'honneur sur la relance du Mini Basket et du basketball féminin qui me tient spécialement à cœur.

Réaménagement des compétitions, de manière à privilégier le volume et surtout la qualité de jeu, afin de décrocher un titre en Coupe du Gabon, qui ces 4 dernières années nous échappe chez les hommes.

Et pour terminer, la restauration de la sélection provinciale afin de motiver les jeunes à donner le meilleur d'eux-mêmes chaque weekend end.

Projet très intéressant, mais quelles sont les personnes qui vous accompagnent dans cette initiative ambitieuse et bénéfiques au basketball à l'Estuaire, si vous la réussissez ?

Mon équipe, pour ce qui est des postes statutaires, est composée de M. Enoche Edouba au poste de Vice-Président. Tout comme moi, membre du bureau sortant en tant que responsable des homologations et de la discipline. Monsieur Lionel Kambel, au poste de Secrétaire Général, qui lui vient du club Galaxy où il occupait la même fonction. Et pour terminer au poste de Trésorière Générale, Mlle Kat'hiba Nzabelgne qui était ma coéquipière au sein de l'équipe des AS de l'Estuaire et est membre de l'association Bantu Academy Bien sûr il y'a toute une équipe derrière en support que vous aurez le temps de découvrir.

Lorsqu'on regarde votre équipe, on constate que vous avez intégré de nouveaux visages, ne doit-on pas craindre un manque d'expérience ?

Vous savez, l'expérience s'acquiert en pratiquant, l'ancien bureau également à son arrivée n'avait aucune expérience concrète de la gestion d'une Ligue, mais aujourd'hui beaucoup de personne félicitent l'équipe sortante dont je fais partie. Ensuite nous avons des personnes outillées qui sont impliquées dans le projet même si vous ne les voyez pas.

Nous arrivons au terme de notre entretien, avez-vous un message à passer ?

Déjà j'aimerai m'excuser auprès de la presse, si j'ai paru inaccessible. Il faut reconnaitre que je ne suis pas très média, du coup cet entretien a demandé une préparation au préalable. Mon équipe travaillera sur un dispositif pour échanger dans de meilleures conditions avec la presse si je suis élue. Ensuite j'aimerai demander aux clubs et associations de l'Estuaire, qu'ils m'accordent leur confiance, car ce n'est qu'ensemble que nous irons plus loin.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.