Maroc: Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret interdisant à certains navires de pêche d'utiliser le chalut de fond dans des zones maritimes en Méditerranée

Rabat — Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du chef du gouvernement Saad Dine El Otmani, a adopté le projet de loi 2.20.582 interdisant aux navires de pêche, dont la capacité est supérieure à 15 unités de mesure, d'utiliser le chalut de fond dans certaines zones maritimes en Méditerranée.

Présenté par la ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale, au nom du ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, ce projet de décret vise la préservation des ressources halieutiques et la durabilité de leur exploitation dans la zone maritime Fnideq-M'diq-El Jebha, en application des recommandations de l'Institut National de Recherche Halieutique (INRH) qui appelle à l'interdiction de la pêche au chalut de fond.

Cette mesure fera l'objet d'un suivi scientifique de la part de l'INRH pour évaluer son impact sur la diversité biologique et l'état des produits halieutiques dans cette zone, a indiqué le ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d'un point de presse à l'issue du Conseil.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.