Maroc: Le dialogue de Bouznika permet de faire sortir la crise libyenne de la stagnation (M. Al Mechri)

Rabat — Le président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled Al Mechri, a indiqué, jeudi à Rabat, que le dialogue de Bouznika a permis de faire sortir la crise libyenne de la stagnation.

Dans une déclaration à la presse suite à ses entretiens avec le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, M. Al Mechri a souligné que la première réunion tenue à Bouznika a permis de faire sortir la crise libyenne de la stagnation, notant que le monde évoque désormais des dialogues dans différents pays, à Genève, au Caire et à Tunis.

Le responsable libyen a, en outre, relevé que cette visite a pour objectif d'affirmer et de concrétiser les résolutions de la rencontre de Bouznika, ainsi que de remercier le Maroc pour son soutien aux Libyens pour trouver des solutions.

Et de poursuivre que cette visite, qui intervient à l'invitation du président de la Chambre des conseillers, vise également à mener des discussions sur la manière de mettre en œuvre ces résolutions.

"Nous recevons tout le soutien de la part du Maroc et nous le remercions pour tout ce qu'il nous a fourni en vue de mettre fin à la division institutionnelle et à l'impasse politique", a-t-il dit.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.