Maroc: Crise libyenne - La ministre centrafricaine des AE salue les efforts du Maroc ayant abouti aux accords de Bouznika

Rabat — La ministre des Affaires étrangères de la République centrafricaine (RCA), Mme Sylvie Baïpo-Temon, a salué jeudi les efforts du Maroc dans la crise libyenne qui ont abouti aux accords conclus entre les délégations du Haut Conseil d'État libyen et de la Chambre des représentants lors du 2ème round du dialogue inter-libyen de Bouznika.

"Ce dialogue inter-libyen porté par le Maroc témoigne une fois de plus que le Maroc est l'un des piliers non seulement de la croissance économique en Afrique mais également de sa stabilité", a-t-elle affirmé lors d'un point de presse à l'issue d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita.

La cheffe de la diplomatie centrafricaine a également saisi cette occasion pour saluer "les actions multiples et variées de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au plan diplomatique, politique et économique qui ont placé le Maroc au devant de la scène africaine et internationale".

Cette déclaration intervient après la signature par les deux responsables de trois accords de coopération visant essentiellement à renforcer le partenariat et promouvoir l'échange d'expériences entre les deux pays.

Mme Baïpo-Temon a, à cet effet, fait part de la gratitude du gouvernement et peuple centrafricains quant à l'intérêt constant que le Maroc porte à la situation en République centrafricaine, soulignant qu'au plan de la coopération bilatérale, "le Royaume est compté parmi les partenaires privilégiés de la RCA".

Dans la même veine, M. Bourita a fait savoir que ces accords "viennent renforcer le cadre juridique de nos relations", notant que "l'objectif est de travailler sur la mise en œuvre de l'ensemble des accords signés d'abord lors de la commission mixte et complétés par les accords d'aujourd'hui".

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.