Maroc: Bientôt un Club Med à Essaouira

Les études de faisabilité devraient être lancées vers la fin de l'année en cours

Dans ces circonstances sanitaires, économiques et sociales pénibles que traverse le monde à cause du Covid19, un message de résistance et d'espoir vient d'être lancé à partir de la ville ocre qui a abrité lundi 19 octobre courant la cérémonie de signature d'un mémorandum d'entente pour l'implantation d'un Club Med à Essaouira. Et ce en présence d'André Azoulay, conseiller de Sa Majesté le Roi et président fondateur de l'Association Essaouira Mogador, Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale, Henri Giscard d'Estaing, président du Groupe Club Med, Karim Kassi-Lahlou, wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Abdellatif Zaghnoun, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Adel El Fakir, président de l'Office national marocain du tourisme (ONMT) et Imad Barrakad, directeur général de la Société marocaine de l'industrie touristique (SMIT).

Avec un investissement d'un milliard de dirhams, le Club Med Mogador-Essaouira donnera une bouffée d'oxygène au secteur touristique à Essaouira avec la création de 420 emplois directs et 1200 emplois indirects, tout en renforçant les infrastructures touristiques, hôtelières notamment, avec la création de 350 chambres, dont 30 suites.

Le futur Club Med Mogador Essaouira, dont les études de faisabilité devraient être lancées vers la fin de l'année en cours, sera réalisé sur une superficie de 17 ha à 10 km de l'aéroport international Essaouira- Mogador. Mettant en avant les qualités de la destination Mogador qui "jouit d'atouts balnéaires et culturels incomparables", la ministre du Tourisme a tenu à remercier le Club Med qui a opté pour cette implantation prometteuse au niveau de la station balnéaire Essaouira.

"Prenons aujourd'hui le pari que ce nouveau projet d'investissement majeur au niveau de la station d'Essaouira-Mogador, donnera à la cité des alizés la dimension qu'elle mérite, non seulement parmi les destinations phares de notre pays, mais plus généralement au sein de l'offre touristique disponible au niveau mondial », a tenu à préciser Nadia Fettah Alaoui.

Giscard d'Estaing, président du Groupe Club Med, a insisté sur le caractère pionnier et visionnaire de cette institution depuis plus de 60 ans au Maroc. Il a, par ailleurs, mis en relief la bonne notoriété de la destination Essaouira-Mogador qui regorge de potentialités culturelles et historiques sans oublier « sa modernité exceptionnelle et la vitalité créative de sa population". Selon le président du Club méditerranéen, cette future unité "sera ouverte toute l'année et sera intégrée dans son environnement naturel avec une palette et une offre exceptionnelles dans les différentes disciplines des sports nautiques et des sports de glisse en mer".

Club Med, anciennement Club Méditerranée, est une entreprise française, créée en 1950 par le Belge Gérard Blitz, qui commercialise principalement des séjours dans des villages de vacances, dans le monde entier. Il est implanté dans plusieurs pays du monde dont l'Espagne, l'Italie, la Grèce et la Suisse. Son offre comprend des programmes de sport et de découverte en nature. Depuis 2010, le Club Med s'oriente vers une montée en gamme de ses prestations, un recentrage vers l'hôtellerie, et s'étend dans les pays émergents dont principalement la Chine.

Les ventes de ciment évoluent de 7,8% en septembre

Les ventes de ciment, principal indicateur du secteur du bâtiment et matériaux de construction (BTP), se sont renforcées de 7,8% aumois de septembre 2020, selon la Direction des études et des prévisions financières(DEPF)relevant du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration.

Au titre du troisième trimestre 2020, le volume de ces ventes s'est replié de 3,7% (après +2,6% un an plus tôt), impacté par la baisse du mois de juillet de 24,1%, indique la DEPF dans sa note de conjoncture dumois d'octobre, ajoutant qu'au terme des neuf premiers mois de 2020, ces livraisons ont régressé de 13,1%, au lieu de +2,5% un an auparavant. Pour ce qui est des opérations de financement du secteur immobilier, l'encours des crédits alloués à l'habitat continue son amélioration ascendante depuis le mois de juin pour se renforcer de 2,2% à fin août 2020, après+1,1% à fin mai 2020 et +4,5% un an auparavant, précise la même source. Quant aux crédits accordés à la promotion immobilière, ils ont accusé une légère baisse de 0,5%, après+1,2% un mois plus tôt et un recul de 0,8% à fin août 2019.En somme, l'encours des crédits attribués au secteur de l'immobilier s'est raffermi de 1,7% au terme des huit premiers mois de 2020, après +3% il y a une

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.