Cote d'Ivoire: A l'approche des élections, le chef de l'ONU appelle à rejetter toute incitation à la violence

22 Octobre 2020

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné jeudi les événements violents survenus à Bonoua et Dabou, en Côte d'Ivoire, qui ont fait plusieurs morts et exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Selon la presse, une personne est morte et plusieurs autres ont été blessées cette semaine à Bonoua, à 60 kilomètres à l'est de la capitale économique, Abidjan, lors d'une manifestation de l'opposition ivoirienne, répondant à l'appel à la « désobéissance civile » de l'opposition avant l'élection présidentielle du 31 octobre.

Dans le département de Dabou, les manifestations de mercredi auraient dégénéré en affrontements intercommunautaires jeudi faisant sept morts. Des images d'altercations violentes montrant des individus armés de machettes circuleraient sur les médias sociaux. Des forces de sécurité supplémentaires auraient été déployées pour maintenir l'ordre et le gouvernement aurait imposé un couvre-feu nocturne dans tout le département de Dabou, jusqu'au 25 octobre.

António Guterres s'inquiète de la situation tendue en Côte d'Ivoire avant l'élection présidentielle du 31 octobre, a dit son porte-parole.

Le chef de l'ONU a réitéré son appel aux leaders politiques et d'opinion pour qu'ils « rejettent tous discours haineux et incitations à la violence d'inspiration politico-ethniciste » et encouragé « tous les acteurs politiques et leurs partisans à s'engager dans un dialogue constructif et à créer un environnement propice à la tenue d'élections inclusives et pacifiques ».

« Le Secrétaire général réitère au peuple ivoirien le soutien continu des Nations Unies en faveur de la consolidation de la démocratie et de la cohésion nationale », a conclu son porte-parole.

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.