Madagascar: Covid-19 - Par crainte de l'épidémie, Madagascar interdit son ciel à 9 pays européens

Une note de l'aviation civile de Madagascar (ACM), publiée jeudi soir, interdit désormais l'embarquement vers la Grande Île de passagers issus de neuf pays du continent européen (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays Bas, Pologne, Royaume Uni, Ukraine) ainsi que de la Russie.

Ce sont donc les vols vers l'île de Nosy Be qui sont les principaux concernés par cette interdiction d'embarquement puisque les vols commerciaux ne sont pas autorisés à reprendre, et que le dernier vol de rapatriement vers Madagascar aura lieu le 1er novembre, conformément à ce qu'a annoncé le président de la République dimanche dernier.

Le président malgache avait alors prolongé la fermeture des frontières pour une période indéfinie, à l'exception du ciel de l'île de Nosy Be, ouvert depuis le 1er octobre pour la reprise du tourisme.

« Nous ne voulons pas que le coronavirus revienne à Madagascar, justifie Joël Randriamaranto, ministre du Tourisme. Les pays cités subissent tous une deuxième vague de pandémie. C'est une liste qui est bien sûr amenée à évoluer compte tenu de la situation sanitaire », précise t-il encore.

Jeudi soir à Paris, 24 passagers d'Air Austral qui partaient vers Nosy Be en passant par la Réunion n'ont pas pu embarquer, prévenus au dernier moment de cette interdiction.

Une source diplomatique déplore elle le manque d'information et de concertation préalable sur les raisons de ce classement et de son périmètre.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.