Congo-Brazzaville: Election à la tête de la CAVB - Un duel 100% maghrébin

La confirmation, le 21 octobre de la candidature de la présidente de la Fédération royale marocaine de volley-ball, Bouchra Hajij, pour la présidence de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB) met la pression aux délégués des fédérations qui choisiront, le 25 octobre, la nouvelle équipe dirigeante de cette structure.

Jusqu'à une semaine de l'assemblée générale élective de la CAVB (24-25 octobre), un seul candidat était en lice pour briguer la présidence de cette institution, l'actuel président de la Confédération, l'Egyptien Omar Elwani. La Marocaine Bouchra Hajij aura ainsi la lourde tâche d'affronter ce bourreau du volleyball africain, qui a fait plus de quinze ans à la tête de la CAVB.

Dans cette opposition entre une femme qui souhaite atteindre le sommet du volleyball africain et un ancien athlète et fervent défenseur de cette discipline, le choix ne sera pas facile puisque les deux personnalités se connaissent très bien et, son connus dans le monde du volleyball africain. Outre le fait qu'ils soient tous président de leur fédération respective, Omar Elwani et Bouchra Hajij travaillent ensemble à la Confédération en qualité de président puis vice-présidente.

« Ensemble, nous gagnerons pour une Afrique unie et efficace » est le slogan électoral de Bouchra Hajij, qui espère aussi renforcer la position du Royaume sur le continent dans ce sport. Bouchra Hajij avait organisé plusieurs rencontres avec les représentants des différents pays africains pour leur présenter le programme avec lequel elle espère booster le niveau du volley-ball continental, mais aussi d'augmenter le nombre des pratiquantes africaines.

De son côté, l'Egyptien de 64 ans défendra son bilan et selon plusieurs sources, part favori de cette élection qui se tiendra par visioconférence. L'ancien candidat au poste de président aux dernières élections de 2015, le Tchadien Idriss Dakony s'est replié pour le poste de vice-présidence, cette fois-ci.

Pour le compte de la zone 4 (Afrique centrale), Jean Claude Mopita, président de la Fédération congolaise de volleyball avait également annoncé sa candidature. Le Gabonais Frederic Ndounda, actuel président de cette zone, est en passe de céder ce poste, d'après certains médias gabonais.

Notons qu'officiellement, la CAVB a été la dernière confédération à être créée : elle a été établie en 1972, quand la Fédération internationale de volley-ball a transformé ses cinq Commissions de Zone en confédérations continentales. La Commission africaine de volley-ball avait été fondée en 1967. La CAVB est responsable des fédérations nationales de volley-ball africaines, et organise les compétitions continentales.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.