Sénégal: Matam - Trente jeunes formés à la maintenance de mini-centrales photovoltaïques

Matam — Trente jeunes des départements de Matam, Kanel et de Ranérou Ferlo ont reçu jeudi des attestions à l'issue d'une formation en maintenance de mini-centrales solaires photovoltaïques en milieu rural, a constaté l'APS.

Cette formation organisée en deux sessions est la première d'une série d'activités que l'Institut supérieur d'enseignement professionnel de Matam (ISEP) compte dispenser pour assurer sa mission en terme de formation continue et d'accompagnement des acteurs du monde socio-économique de la région dans le cadre du service à la communauté, a expliqué le professeur Aminata Diassé Sarr, sa directrice.

"Le choix des élèves a été fait après un appel à candidatures. Dans le projet, nous avons dit que la région compte trois départements et qu'on devait sélectionner 10 par département", a t-elle expliqué.

"Une commission a été mise en place avec des critères de sélection et on s'est retrouvé avec une forte demande de Ranérou Ferlo, un département ou l'énergie solaire est fortement utilisée.

On s'est retrouvé avec 17 élèves pour ce département, 3 pour Kanel et 10 pour celui de Matam", a t-elle ajouté.

La directrice a exprimé sa satisfaction relativement à "la bonne organisation" de ces deux sessions de formation tant du point de vue du contenu pédagogique qu'organisationnel.

Elle a invité les bénéficiaires à "faire un bon usage" de leurs nouvelles compétences pour "impacter positivement leurs activités professionnelles au grand bénéfice de la communauté".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.