Angola: Covid-19 - Le secrétaire d'État admet des pénuries d'eau dans certaines écoles

Cuito — Le secrétaire d'Etat à l'Education préscolaire et à l'enseignement primaire, Pacheco Francisco, a admis mercredi, à Cuito, Bié, qu'il y avait des difficultés d'eau dans certains établissements scolaires de l'enseignement primaire.

Pacheco Francisco a fait cette déclaration à la presse locale, dans le cadre de sa visite de travail de trois jours à Bié, débutée mardi, pour vérifier les mesures de biosécurité dans les écoles dans le cadre de la lutte et de la prévention du Covid-19.

Il est prévu pour le 26 de ce mois, la reprise des classes de l'enseignement primaire (de la 1ère à la 5ème année), qui comprend la plus grande frange du système éducatif.

Le secrétaire d'État a déclaré qu'il avait déjà visité certaines écoles de la province et il y avait manque d'eau, mais les établissements et le gouvernement local faisaient tout pour atténuer la situation.

Selon lui, les difficultés financières que connaît le pays ont conditionné la concrétisation de plusieurs programmes. Il a déclaré que les conditions de biosécurité dans les établissements scolaires s'amélioreraient avec le temps, avec les ressources financières qui seraient mises à disposition à cet effet.

Il a également souligné que le budget alloué pour l'achat de repas scolaires avait été utilisé pour l'achat de matériel de biosécurité.

Dans le cadre du nouveau calendrier scolaire établi par le Gouvernement, les classes d'examen , à savoir 9e, 12e et 13e, ont déjà repris les cours le 5 octobre, tandis que les élèves des 7e, 8e, 10e et 11e années, du 2e cycle de l'enseignement secondaire, ont repris les cours le 19 octobre, à travers le pays.

Cependant, les cours dans tout le système universitaire du pays avaient commencé le 5 octobre.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.