Congo-Kinshasa: Les Députés nationaux en "congé forcé"

«La séance plénière sera convoquée à une date ultérieure qui vous sera communiquée », a annoncé ce jeudi 22 octobre aux Députés nationaux, le Bureau de l'Assemblée nationale. Aussitôt après la cérémonie de prestation de serment de nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle devant le président de la République qui a pris acte au Parlement, le Bureau de l'Assemblée nationale décrète une trêve. La cause, selon un communiqué officiel signé par le Rapporteur de la chambre basse du Parlement, Célestin Musao, revient dans la nécessité de respecter les mesures barrières telles que recommandées par le Comité multisectoriel de lutte contre la pandémie à covid-19 initiées dans les différentes salles du Palais du peuple.

Rappelons, cependant, que plusieurs propositions de lois d'importance capitale sont sur la table pour cette session de septembre 2020, essentiellement budgétaire. Certains politiques placent cette décision assez surprenante dans le contexte actuel de crise politique et institutionnelle qui, finalement, handicape le bon fonctionnement des institutions. Ce, d'autant plus qu'il n'y a pas eu résurgence de l'épidémie dans le pays.

Déjà, à la veille de la cérémonie de prestation de serment, le Rapporteur de l'Assemblée nationale, avait annoncé à la fin de réunion de la Conférence des présidents de la chambre basse du Parlement, qu'il a été recommandé au bureau de la Chambre législative de ne pas prendre part à la prestation de serment annoncée pour ce mercredi, y compris les Honorables Députés.

Le discours à la Nation du chef de l'Etat attendu pour aujourd'hui, pourra rendre les choses plus claires entre les plateformes formant la coalition au pouvoir. Il en va de l'intérêt du peuple congolais.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.