Cameroun: Le Manifeste du médiateur universel - Quand le Drapeau monte

23 Octobre 2020

Félicitations à de braves compatriotes, félicitations au drapeau qui monte et à nos emblèmes qui triomphent. Mme YAP Marietou, Mr Siewe Alex.

C'est le Cameroun qui gagne, c'est le Cameroun qui avait gagné, c'est le Cameroun qui gagnera, et ce sera toujours le Cameroun, c'est à dire nous et nous tous.

Quand le drapeau monte, quand notre hymne national retenti, quand nos emblèmes sont célébrés, ce sont les élèves de l'école normale de Fulassi, ce sont tous nos héros de l'indépendance, ce sont tous les pères fondateurs de notre nationalisme, de nos institutions et de nos coutumes de gouvernance, bonnes et mauvaises. C'est, à la fois le passé, le présent et le futur qui sont célébrés.

A Madame Yap, le symbole d'un peuple reconnaissant, au travers de cette dame d'un calme, d'une réserve, d'un professionnalisme et d'une loyauté éprouvée à la patrie. C'est un grand Merci et des félicitations infinies. Du haut d'une compétition mondiale presque terrible, la voici sortie victorieuse et élue Secrétaire Générale de l'Organisation internationale de la Protection Civile (OIPC), grosse institution internationale qui bâtit, coordonne et supervise les normes et les directives pour la gestion et la prévention des catastrophes. Directrice de la Protection civile au Ministère de l'Administration territoriale, elle aura tout donné et tout montré, avant d'aller prétendre avec succès aux lauriers internationaux. Bravo pour elle, pour nous tous !

A Monsieur Alex Siewé, communicateur professionnel indomptable, revoici le prestige et le challenge, bien plus exposant et bien plus honorant. C'est notre drapeau qui flotte, patron donc de la communication de la Confédération Africaine de Football (CAF). C'est la preuve qu'un autre compatriote, passé par-là, Junior Binyam, s'était montré digne de la réputation de nos héros de ce sport, les Milla Roger, Eto fils et autres Docteur Abéga, Manga Onguené et encore. Salut à l'artiste qu'on avait déjà vu portant le message des électriciens.

Hier c'était le Cameroun, Aujourd'hui c'est le Cameroun, et demain ce sera encore et toujours le Cameroun. C'est nous, nous de partout, nous des quatre coins, nous de dedans et de dehors, nous sans haines ni sectarismes, sans divisions ni couleurs ni rancœurs. VIVE LE CAMEROUN.

Si quelqu'un doute encore du Cameroun et de son destin, le voici debout./.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.