Burkina Faso: Approvisionnement en eau potable à Bobo-Dioulasso - Un projet de 15 milliards FCFA pour freiner les coupures d'eau

22 Octobre 2020

Le ministère de l'Eau et de l'Assainissement a lancé le 22 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso, le projet de renforcement de la capacité de production d'eau potable de la ville de Bobo-Dioulasso à l'horizon 2030.

Cette initiative vise à améliorer l'approvisionnement en eau potable de la ville et à atténuer les coupures d'eau que connaît la ville de Sya.

Le projet de renforcement de la capacité de production d'eau potable de la ville de Bobo-Dioulasso à l'horizon 2030 lancé le 22 octobre 2020 à Sya, vise à augmenter les capacités de production en eau potable pour les adapter à la demande de la ville, à optimiser l'exploitation du service et à maitriser les charges y afférentes à travers une amélioration du rendement des installations.

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Il s'agit de la réalisation et de l'équipement de 5 forages à grand débit et d'une station de pompage, de la pose des conduites d'eau de diamètre 800, de Nasso à Bobo et la construction d'une bâche de 5000 m3 à Bobo. Les travaux vont coûter près de 15,5 milliards FCFA.

Le financement est assuré par l'Agence française de développement(AFD). Les travaux vont durer 24 mois et permettront de porter la production d'eau de 20 000m3/jour à 40 000m3/jour.

A terme, c'est la ville de Bobo dans son ensemble, mais particulièrement les secteurs 18, 24, 25, 32, et 33 qui verront une nette amélioration de la desserte et la réduction de la pénibilité de l'accès à l'eau potable.

La 2e adjointe au maire de Bobo-Dioulasso, Madeleine Konaté, a salué l'exécution de ce projet qui va améliorer la continuité d'approvisionnement en eau car les premières installations posées depuis 1945 n'arrivent plus à satisfaire la demande d'eau de la population.

En effet la ville de Bobo-Dioulasso est alimentée en eau potable à partir d'une source naturelle et des forages à grand débit à Nasso.

La station de pompage qui s'y trouve a une capacité totale de 52 000 m3 et assure la production de cette eau. Le stockage de l'eau produite est assuré par 11 réservoirs à partir lesquels, s'effectue la distribution aux abonnés.

800 000 ménages seront touchés

Malgré une augmentation de la production au fil des années, la capacité de production actuelle de Bobo-Dioulasso ne permet pas de couvrir les besoins, surtout en période de pointe.

Les besoins supplémentaires sont estimés à 16 000m3/jour en moyenne avec des pointes pouvant atteindre 23 000m3/j en période de forte demande.

Alors, pour le directeur général de l'AFD, Gilles Chausse, le projet une fois achevé, aura pour conséquence d'améliorer les services d'eau au profit des ménages de Bobo-Dioulasso.

« Plus de 800 000 personnes bénéficieront d'un accès à l'eau pour les 15 prochaines années, c'est-à-dire avec de l'eau au robinet chez soi avec un service continu 24 heures sur 24, bénéficiant ainsi particulièrement aux femmes qui ont souvent la charge des corvées d'eau », a affirmé Gilles Chausse.

Il a ajouté que des négociations sont en cours pour un financement additionnel de 6,23 milliards FCFA afin d'assurer la distribution de l'eau dans les nouveaux quartiers de Bobo-Dioulasso.

Pour le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Ambroise Niouga Ouédraogo, c'est la recherche des solutions aux problèmes d'eau potable qui a conduit à la mise en œuvre du projet qui est une partie intégrante du programme d'investissement prioritaire de l'ONEA.

Il permettra à l'Office, « au cours des quinze prochaines années, de garantir à la ville une amélioration continue du service, par la réduction sensible du nombre de coupures d'eau et l'accroissement continu du taux de desserte » a précisé M. Ouédraogo.

Le ministre Ouédraogo a annoncé que des solutions palliatives ont été imaginées pour réduire la souffrance des populations afin d'atténuer les difficultés d'approvisionnement en eau de certains secteurs pendant la période des travaux.

Il a traduit la reconnaissance du gouvernement à l'AFD dont l'accompagnement a permis de réaliser d'importants chantiers communautaires, surtout dans le secteur de l'eau.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.