Madagascar: Concert classique - Le Quatuor Squad enivre et emporte

Une performance d'une musicalité puissante avec des musiciens chaleureux et énergiques. Ainsi se décrit le retour en scène du Quatuor Squad hier.

Magistrale. La 111ème édition du Concert classique de midi, organisée par l'association Madagascar Mozarteum à l'Institut français de Madagascar (IFM) Analakely a composé des accords d'exception. À l'affiche de ce rendez-vous harmonieux, on a eu le plaisir de retrouver le Quatuor Squad. Cet événement s'affirme comme une plateforme exclusive permettant aux mélomanes de jouir de belles découvertes. Hier après-midi, c'est un groupe confirmé et renommé pour sa cohésion, son audace créative et son amour inconditionnel pour la musique classique qu'on redécouvrait.

13h tapantes, les lumières de la salle de spectacle de l'IFM se tamisent et se présentent au public, quatre musiciens dont la sobriété se sublime de leur esprit fraternel. Hervais Rabarison à l'alto, Ravo Raboanarison, Andry Robison aux violons, Kiady Rakotomalala au violoncelle et Tohy Ramaroson à la contrebasse entament avec une interprétation du « Crisantemi » du compositeur italien Giacomo Puccini. Une composition en ode aux instruments classiques à cordes.

Un quatuor en osmose

Le Quatuor Squad s'est toujours démarqué aux yeux du public par sa cohésion et la symphonie unique de ses interprétations. Ainsi, cette osmose qui règne au sein du groupe, ses talentueux membres ont toujours su la mettre à profit. Dans le milieu musical, ils ont su imposer, depuis quatre ans maintenant, ce qui sera la fameuse touche Quatuor Squad à travers les compositions qu'ils reprennent. Ils enchaînent les interprétations des maîtres, telles que « Emperor » de l'autrichien Franz Joseph Haydn et « Asturias » de l'espagnol Isaac Albéniz.

Le quatuor surprend le public d'une légère touche de fantaisie. Les plus cinéphiles présents dans la salle se sentaient privilégiés, quand les premières notes de la bande originale de la comédie musicale à succès « La La Land » faisaient écho. Composée et orchestrée par Justin Hurwitz, lui-même Oscarisé pour son travail sur le film réalisé par le jeune réalisateur Damien Chazelle, la bande originale qui rend hommage au jazz se redécouvrait sous un autre angle de la part du Quatuor Squad. « City of stars » se savourait avec plus de douceur et de poésie aux oreilles du public.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.