Madagascar: Baccalauréat - Une dizaine de fraudeurs démasqués

Une dizaine de candidats à l'examen du baccalauréat n'ont pas pu terminer les épreuves de l'examen du baccalauréat, affirme une source auprès du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, hier.

Ils ont triché. « Les règles sont strictes. Tout candidat surpris en flagrant délit de fraudes ou en tentative de fraudes, sera éliminé d'office. Une sanction administrative et pénale sera prise à l'encontre de ce candidat », indique notre source.

Ces candidats ont été pris en flagrant délit ou en tentative de fraudes dans différents centres d'examen. Le ministère responsable de cet examen cite, entre autres, l'existence de fraudes dans des centres d'examen à Farafangana, à Taolagnaro, à Befotaka-Avaratra, à Mananara-Avaratra. La Police nationale a rapporté, mercredi, que des fraudeurs ont cru duper des surveillants, en remplaçant un candidat à l'épreuve de Philosophie dans un centre d'examen à Mananara-Avaratra.

À Farafangana, un enseignant est accusé d'avoir remplacé sa femme durant l'épreuve de Maths. D'autres candidats ont été surpris en train d'échanger leurs brouillons. En plus de la suspension à l'examen, ils risquent des sanctions pénales.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.