Congo-Brazzaville: Lire ou relire - « Sérénade à Island no Law » de Cédric Mpindy

Édité par La Société des écrivains, ce roman de deux cent quatre-vingt-huit pages est la description d'une république de tous les dangers, imaginaire proche des pays d'Afrique.

Pour le jeune africain, Sérénade à Island no Law est le livre idéal au programme en classe de terminale pour l'éveil de conscience qu'il suscite en abordant des réalités endogènes. Ce roman satirique écrit dans un langage châtié est très instructif. Les récits qui composent sa trame sont comme des nouvelles, relatés par un narrateur omniscient et anonyme. Le premier est celui d'un agent des services secrets fanatisé et trop zélé qui inflige des tortures inimaginables à ses compatriotes. Et pourtant, lui-même sera victime du sort qu'il soumet aux autres.

Le second récit est un tableau critique des conditions de déroulement des élections en Afrique, sur fond de démagogie, de clientélisme et des simagrées. Une peinture des faits qui révèlent la pertinence de la maxime selon laquelle un peuple n'a souvent que la nature des dirigeants qu'il mérite. La suite du texte montre tous les paradoxes de cette société fictive, des phénomènes qui interpellent et laissent pantois. Et pourtant des réalités non étrangères au vécu.

A en croire cet extrait qui met en évidence certaines injustices sociales dans cette fameuse République de tous les possibles, pays en papier : « C'est ainsi que les étudiants les plus brillants sont admis dans les facultés de médecine, instituts de recherche, ou des grandes écoles d'ingénieurs. Ensuite, les étudiants moyens passent les diplômes d'administrateurs (MBA ou LNB) et finissent par diriger les étudiants ayant eu la mention très bien. D'une part, les étudiants passables entrent en politique et commandent les plus brillants et les moyens.

D'autre part, les recalés au baccalauréat quant à eux entrent dans l'univers souterrain de la criminalité et des affaires, et de là, contrôlent les politiciens, et les plus brillants. Enfin, ceux qui n'ont pas été scolarisés deviennent charlatans, autres guides spirituels ou marabouts, et tout le monde les suit à la lettre comme des moutons, y compris tous les précédents, des plus brillants au moins brillants » (page 84). Natif du Congo-Brazzaville, Cédric Mpindy est animateur sur les réseaux sociaux de la plate-forme littéraire "La Ballade des Idées". Sérénade à Island no Law est son premier ouvrage à effet de fiction.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.