Maroc: Le projet de loi réorganisant l'Académie du Royaume disséqué en commission parlementaire

Le projet de loi n°74.19 portant réorganisation de l'Académie du Royaume du Maroc vise à adapter ses fonctions aux nouvelles évolutions et mutations sociétales, a indiqué mercredi à Rabat le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous.

Présentant le projet de loi devant la commission de l'enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, il a relevé que l'Académie fait partie des institutions qui occupent une place privilégiée sur la scène culturelle depuis sa création il y a plus de 40 ans. C'est une période riche en événements et transformations de portée intellectuelle, politique, économique, sociale, environnementale et institutionnelle à l'échelle nationale, continentale et environnementale. Cette institution a été et restera ouverte à toutes les contributions et apports scientifiques à la dynamique de renouvellement et de développement de sa performance et de son rôle au service du rayonnement culturel du Royaume, en toute harmonie avec les dispositions de la Constitution marocaine de 2011, a-t-il souligné.

Le texte est un reflet des changements survenus dans le Royaume durant les dernières années sur le registre de l'actualisation et la consolidation des textes juridiques pour accompagner le développement global du Maroc, tout en étant au diapason avec ses engagements internationaux dans tous les domaines, notamment en ce qui concerne la création et le développement des institutions nationales dont le rôle favorise le progrès intellectuel, scientifique et culturel.

Il prévoit, entre autres, la définition et l'extension de l'éventail des missions de l'Académie pour inclure notamment le développement de la recherche scientifique, la mobilisation des capacités intellectuelles et scientifiques nationales et internationales, ainsi que la promotion de la créativité sous ses diverses formes.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.