Madagascar: Assemblée nationale - Les députés désirent un régime de retraite

Les députés ont toujours revendiqué des véhicules de fonction depuis le début de leur mandat.

Les députés veulent toucher une retraite une fois leur mandat terminé et les véhicules 4×4 sont pour eux une nécessité.

Les députés sont particulièrement productifs lorsqu'il s'agit de réfléchir sur leurs conditions de travail. Lors de leur session, hier, ils ont abordé le sujet du régime de retraite parlementaire. Il s'agissait de décider du montant de la pension dont souhaitent jouir les députés une fois leur mandat terminé. La question a été soulevée par le député Jao Jean, élu à Antsohihy. Ce dernier souhaite toucher une retraite et être sécurisé en termes de revenus, une fois qu'il aura quitté le parlement. Une pratique qui est d'ailleur déjà en vigueur.

Cotisation. Afin d'accorder des retraites, un système performant de financement du régime doit être mis en place en amont et les élus qui bénéficient d'un régime de pension devraient cotiser durant plusieurs années dans une caisse d'assurance dédiée. Ce n'est cependant pas le cas pour nos élus. Hier, le sujet a été longuement débattu, quoique préliminaire, entre les députés. Finalement, ces derniers ont accepté d'aborder la question pendant cette session ordinaire, par le biais de l'examen de la proposition de loi relative à ce régime de pension des parlementaires, laquelle est déjà en instance au parlement. Néanmoins, l'examen de cette loi n'est pas encore affiché dans la première partie de l'ordre du jour de l'Assemblée nationale adopté hier en séance plénière au centre de conférence international d'Ivato.

Retour d'ascenseur. La question de dotation de véhicule tout-terrain aux députés revient aussi sur la table à l'Assemblée nationale. Hier, la question a été soulevée également par le député élu à Antsohihy, Rémi dit Jao Jean. Il a dit plus haut ce que presque tous les députés pensent tout bas. Depuis la première session, le sujet a été chuchauté par les parlementaires. Mais il n'a pas encore fait écho au niveau du gouvernement. La présidente de la Chambre basse, quant à elle, a revendiqué un retour d'ascenseur de la part de l'Exécutif, lors de la dernière session extraordinaire, après avoir adopté avec brio les projets de loi soumis par le gouvernement.

Nécessité. La dotation de 4×4 pour les députés est « une question récurrente », nous a confirmé une élue. Mais si la question attire parfois la foudre des critiques, les élus défendent bec et ongle qu'il ne s'agit pas d'un « caprice ». « Ce n'est pas un luxe, c'est une nécessité », nous a lâché l'élue. Actuellement, les tractations seraient en cours pour étudier la modalité de facilité de paiement en faveur des députés afin qu'on puisse les doter en véhicule tout-terrain. Notons que les députés n'ont pas bénéficié de 4×4 depuis ces deux dernières législatures.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.