Madagascar: Ambatolampy - Toute une famille kidnappée, deux ravisseurs arrêtés après une course poursuite

Les victimes, qui étaient toutes des membres d'une même famille, ont été libérées saines et sauves grâce à la collaboration efficace entre la gendarmerie et la population locale.

Les malfrats, dont deux ont été arrêtés, ont raté leur coup. Le crime a eu lieu le 21 octobre dernier au petit matin. Un groupe de cinq individus munis d'armes de fabrication artisanale, s'est introduit dans le domicile d'une famille résidant dans le fokontany d'Andranomaria, commune de Tsiafajavona, district d'Ambatolampy, région Vakinankaratra, sous prétexte d'être envoyé par le chef du fokontany. Persuadés par le motif de leur arrivée sur place, les propriétaires de la maison ont suivi à la lettre tout ce que les assaillants leur ont demandé.

Ces derniers leur ont alors pris 11 millions d'ariary et ont ensuite kidnappé la famille, afin de réclamer une rançon. Avisés tardivement, vers 8 heures du matin, des gendarmes de l'Etat-Major mixte opérationnel du district d'Ambatolampy appuyés par des membres du fokonolona sont immédiatement intervenus. Toutes les unités de la gendarmerie limitrophes, dont les postes avancés d'Ambohimandroso et Ambohitsipihina ont été mobilisées et ont mis en place des dispositifs de bouclage et de surveillance. Grâce à cette collaboration, un des malfaiteurs a été appréhendé.

Vêtu d'une uniforme semblable à celui des agents pénitentiaires et muni d'une arme de fabrication locale, il a été surpris en possession de 11 millions ariary. Ses comparses, quant à eux, ont pu s'échapper, en laissant derrière eux les quatre personnes qu'ils avaient pris en otage. Retrouvées saines et sauves, les victimes ont pu retrouver leur famille.

Selon les dernières informations, l'un des quatre bandits a été arrêté, suite à la dénonciation faite par le faux agent pénitentiaire. Quoiqu'il en soit, la compagnie de la gendarmerie d'Ambatolampy continue de renforcer les actions préventives de sécurité afin de retrouver les fugitifs. Le kidnapping commence à prendre de l'ampleur dans les milieux ruraux, les Malgaches ne sont plus épargnés par ce fléau.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.