Madagascar: Création de région et accès à l'information - Les nouveaux textes toujours en stand by

Les députés ne vont pas discuter d'ici le 16 novembre prochain sur les deux importants textes relatifs à la création de la nouvelle région ainsi que l'accès à l'information à caractère public.

En réalité, le gouvernement n'a pas encore présenté au Parlement ses deux projets de loi malgré l'importance qu'il leur a donnée. Concernant la création de la nouvelle région, la situation dans la région Vatovavy Fitovinany a freiné l'enthousiasme de l'Exécutif sur le sujet.

Le découpage a fait polémique et la fronde menée par le vice-président de l'Assemblée nationale, Brunelle Razafintsiandraofa, complique les tâches du gouvernement qui veut aller plus vite sur le sujet. Sur ce point, le député joue la trouble-fête devant un président de la République déjà résolu à faire entendre la voix de la majorité de la population dans cette région.

Quant au nouveau texte sur l'accès à l'information à caractère public, le projet de loi n'a pas encore été présenté par le gouvernement pour être adopté au parlement. L'avant-projet de loi, initié par le ministère de la Communication et de la culture, a déjà fait, notons-le, l'objet d'une remise officielle par les différentes parties prenantes qui ont participé activement à son élaboration.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.