Egypte: Discours du Président Al-Sissi au 2e sommet de l'UA et des CER

document

Mon frère, Votre Excellence le Président Cyril Ramaphosa, Président de la République d'Afrique du Sud et Président de l'Union Africaine,

Vos Excellences, les chefs d'État et des gouvernements d'États, membres du Bureau de l'Union Africaine et les chefs des communautés économiques régionales,

Mon frère, Votre Excellence le Président de la Commission de l'Union Africaine, M. Moussa Faki,

Mesdames et Messieurs,

Tout d'abord, je tiens à vous adresser mes sincères salutations, ainsi qu'à mon frère, Son Excellence le Président Ramaphosa, le félicitant sincèrement d'avoir présidé la deuxième édition du deuxième sommet de coordination , de plus d'un an après notre premier sommet tenu au Niger, accueilli par mon frère, Son Excellence le Président Mohamadou Issoufou, que j'ai eu l'honneur de le présider au cours de l'année de la présidence égyptienne de l'Union africaine.

Vos Excellences,

Malgré les répercussions du Coronavirus sur l'ensemble de la communauté internationale, notamment sur le système africain et ses différents organes exécutifs et leur capacité à développer l'intégration continentale et régionale, en revanche, ces défis nous ont poussés à renforcer la solidarité africaine commune afin de mobiliser nos énergies pour trouver des solutions efficaces et innovantes, visant à surmonter les circonstances difficiles actuelles.

Le meilleur exemple est celui des opportunités offertes pour découvrir et développer le potentiel du continent afin de renforcer les capacités de santé publique et de faire face aux épidémies, à travers certains initiatives et activités. Notamment, la création du Fonds de l'Union Africaine pour lutter contre le Coronavirus, l'échange des informations, des données, des leçons apprises et des bonnes pratiques concernant l'endiguement de la pandémie et le développement d'une plate-forme unifiée pour l'achat des médicaments et des fournitures médicales.

L'Égypte a tenu à être à la pointe de cet effort africain en apportant une aide médicale et du matériel de laboratoire et en transférant son expertise technique à l'appui des pays africains frères.

En plus de la contribution de l'Égypte pour soutenir le Fonds africain de la lutte contre le Coronavirus et le Centre africain de prévention et de lutte contre les maladies.

Vos Excellences,

J'ai écouté la présentation faite par mon frère, le Président de la Commission de l'Union Africaine, à propos du rapport sur l'état de l'intégration en Afrique, je salue les précieuses informations, conclusions et recommandations importantes, et je voudrais souligner à cet égard les points suivants :

Premièrement : c'était remarquable que le rapport montre qu'il y a un écart dans la performance des CER en ce qui concerne la réalisation des objectifs de l'Accord d'Abuja visant à créer la Communauté économique africaine et la mise en œuvre du Plan d'action de Lagos pour le développement économique.

Outre la variation des progrès réalisés sur les axes d'intégration financière et commerciale et de connectivité dans le domaine des infrastructures. D'où le rôle de l'Union africaine soutenant toutes les communités pour remédier les carences de leurs performances dans la mise en œuvre des axes d'intégration continentale. Outre, en transférant les expériences positives d'un groupe ou d'un autre au reste des homologues régionaux, et en travaillant pour parvenir à l'harmonie requise dans la performance des communautés régionales pour avancer à un rythme équilibré vers la mise en œuvre du programme d'intégration continentale.

Deuxièmement : je tiens à réaffirmer le rôle pivot et leader du Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique(NEPAD) dans la mobilisation des ressources financières qui permettraient la mise en œuvre des projets continentaux pionniers de l'Agenda 2063 de l'Afrique.

Troisièmement : je vous exige de poursuivre sérieusement les négociations de l'accord de libre-échange continental en vue de le rendre pleinement opérationnel, afin de réaliser le rêve africain commun pour la promotion de l'intégration économique.

Étant donné que ce projet représente la pierre angulaire pour atteindre le reste des objectifs d'intégration continentale.

Quatrièmement : les efforts d'intégration régionale ne peuvent être traités indépendamment de l'avancement des infrastructures et des réseaux d'énergie au niveau continental, compte tenu de leur importance dans la gestion du transfert des marchandises, des services et du mouvement des citoyens, ainsi que l'amélioration des chaînes de communication et du transfert de données et d'informations. Ce qui a crée un environnement propice à la réalisation de niveaux plus élevés d'intégration productive et économique.

Mesdames et messieurs,

Dans le même contexte, l'Égypte salue les efforts consentis pour suivre les résultats du premier sommet de coordination, dont le plus important consiste à l'achèvement des travaux visant à distribuer les charges entre l'Union africaine, les communautés économiques régionales et les États membres.

Il est donc nécessaire d'élaborer une feuille de route pour des consultations élargies et approfondies à mener au niveau de l'Union, des communautés et des gouvernements. En conséquence, l'Égypte attend avec intérêt d'adopter la matrice après son achèvement lors de notre prochain sommet de coordination en juillet 2021 à N'Djaména.

Il est également impératif que nous travaillons ensemble pour accroître l'efficacité de la Commission de l'Union Africaine et des secrétariats des CER afin qu'ils puissent s'acquitter pleinement de leurs tâches dans le cadre de la division du travail. Etant lié aux efforts de réforme institutionnelle, financière et administrative dans le cadre de la Commission de l'Union Africaine.

En conclusion, il ne fait aucun doute que la riche discussion et les délibérations constructives auxquelles nous assisterons aujourd'hui contribueront à développer le processus d'intégration continentale et les relations entre l'Union africaine et les branches des groupements régionaux.

Tout en ayant confiance en aboutissant à des résultats positifs qui seront présentés au prochain sommet africain en février 2021, afin que nous puissions suivre sa mise en œuvre lorsque nous serons les invités de mon frère, Son Excellence le président Idriss Déby, l'été prochain.

Merci pour votre attention.

Source: Presidency.eg

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.