Guinée: Renew Europe demande la libération immédiate de Cellou Dalein Diallo et le respect des droits et libertés fondamentaux

L'assignation à résidence imposée au candidat présidentiel, Cellou Dalein Diallo, représente une violation des droits et libertés fondamentaux et une atteinte à la démocratie en Guinée-Conakry.

Selon un communiqué du groupe Renew Europe parcouru par Confidentiel Afrique, l'organisation appelle les autorités guinéennes à rétablir le fonctionnement normal des institutions démocratiques du pays, à mettre fin aux violences en cours et à cesser immédiatement la détention illégale de Cellou Dalein Diallo.

Commentant la situation en Guinée-Conakry, Dacian Cioloș (PLUS, Roumanie), président de Renew Europe, a déclaré :

« Le groupe Renew Europe est extrêmement préoccupé par les tensions qui entourent les élections présidentielles en République de Guinée. Dans les heures et les jours qui suivent, il est très important que les autorités actuelles assurent la transparence du décompte des voix. Les résultats électoraux doivent être exempts de fraude et de manipulation. Compte tenu des tensions, nous appelons également les autorités de la République de Guinée à garantir la sécurité du candidat adverse, Cellou Dalein Diallo et de ses partisans ».

Hilde Vautmans (Open Vld, Belgique), députée européenne, coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission des affaires étrangères, a ajouté :

« La démocratie doit être présente en Guinée. Nous condamnons fermement l'assignation à résidence illégale du candidat à la présidence Cellou Dalein Diallo et appelons le président Condé à annuler sans plus tarder cette action injustifiée et illégale. Les droits et libertés individuels doivent être rétablis et respectés ».

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.