Maroc: La DGAPR publie le 3ème numéro du magazine "Les cahiers du prisonnier", consacré à la pandémie du Coronavirus

Rabat — La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a publié le troisième numéro du magazine "Les cahiers du prisonnier", qui comprend les contributions des pensionnaires des établissements pénitentiaires, hommes et femmes, et consacré entièrement au sujet de la pandémie de Covid-19.

Ces contributions, indique, vendredi, un communiqué de la DGAPR, sont réparties entre poèmes du zajal, articles, nouvelles en arabe et en français, ainsi qu'un ensemble de tableaux d'art plastique.

Ce troisième numéro, affirme la DGAPR, constitue une opportunité pour les pensionnaires des établissements pénitentiaires pour mettre en exergue leurs conceptions et préoccupations concernant la pandémie et ses répercussions psychiques, sociales et économiques sous des formes créatives et également exprimer leur solidarité avec les autres catégories de la société face aux défis du coronavirus.

Dédié entièrement aux contributions créatives et littéraires des pensionnaires des établissements pénitentiaires, "Les cahiers du prisonnier" est un magazine périodique publié sous la supervision du Délégué général à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion. Sa commission scientifique se compose d'éminents académiciens et juristes, conclut la DGAPR.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.