Algérie: Le projet d'amendement de la Constitution, une étape importante dans l'histoire du pays

Relizane — Le président du parti El-Karama par intérim, Mohamed Daoui, a estimé, vendredi à Relizane, que le projet d'amendement de la Constitution proposé au référendum, le 1er novembre prochain est " une étape importante dans l'histoire de l'Algérie et constitue une rupture avec les pratiques du passé".

Lors d'un meeting populaire organisé dans le cadre de la campagne référendaire à la maison de jeunes "Beldjillali Hamani", M. Daoui a souligné que "ce rendez-vous constitue une nouvelle étape et une Algérie nouvelle, faisant du peuple le décideur de la constitution de son pays, et la consécration de la volonté populaire au changement".

Concernant le choix du 1er novembre comme rendez-vous du référendum pour le projet de révision de la constitution, M. Daoui a mis en avant les dimensions historiques du mois de novembre et sa particularité qui "est liée aux victoires des algériens réalisées durant ce mois glorieux dont l'histoire est témoin de ses événements".

Il a, à l'occasion, exhorté les citoyens à participer en force à ce référendum et à participer à l'édification de l'Algérie nouvelle que tous les algériens attendent.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.