Algérie: Le projet d'amendement de la constitution, une occasion pour remettre le pays sur les rails du développement

Oran — Le président du Front National des Libertés (FNL), Mohamed Zerrouki, a souligné, vendredi à Oran, que le projet d'amendement de la constitution est une occasion pour remettre le pays sur les rails du développement.

Lors d'un meeting populaire organisé, au centre culturel "Seghier Benali", dans le cadre de la campagne référendaire, M. Zerrouki a indiqué que le projet d'amendement de la constitution est "une occasion pour remettre le pays sur les rails du développement, car il offre les moyens juridiques nécessaires pour régler les problèmes de l'Algérie et des algériens".

Le président du FNL a estimé que le temps est venu pour un véritable changement à tous les niveaux, et que le projet d'amendement de la constitution offre le déclic pour un tel changement et pour faire face a tout ceux qui "veulent porter atteinte au peuple algérien et à son pays".

A ce propos, M. Zerrouki a affirmé que pour initier le changement, "l'Algérie a besoin de la force du peuple et cette force doit se manifester le 1er novembre prochain avec une forte participation au référendum et voter pour le projet d'amendement de la constitution".

D'autre part, il a souligné que le projet d'amendement de la constitution "offre la garantie d'un changement profond dans la gestion du pays ainsi qu'une rupture avec les pratiques anciennes" et "de mettre fin à l'injustice, notamment celle vis-à-vis des jeunes".

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.