Cote d'Ivoire: Inclusion financière - L'Observatoire de la qualité des services financiers fait la promotion de deux importants outils numériques

22 Octobre 2020

Le comparateur des offres des fournisseurs de services financiers et l'application de gestion en ligne des plaintes des consommateurs. Deux outils numériques mis au point par l'Observatoire de la qualité des services financiers de Côte d'Ivoire (Oqsf-Ci), dans le cadre de sa mission d'amélioration de la qualité des produits et services financiers de détail, de protection des consommateurs desdits produits et services et de diffusion de la culture financière, a fait l'objet d'un atelier les 20 et 21 octobre, à la salle de conférence de la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire, Abidjan.

L'atelier a réuni les acteurs du secteur financier (banques, microfinances, assurances, etc.) et les associations de consommateurs, respectivement le 20 et le 21 octobre.

Selon les explications de Moussa Mamadou, secrétaire exécutif de l'Oqsf-CI, un site comparateur permet de savoir comment obtenir facilement les informations et les tarifs pratiqués par différents fournisseurs de services financiers. Il permet de comparer toutes les offres afin de trouver la meilleure et la moins chère et la plus adaptée aux besoins du consommateur. Quant à l'application de gestion des plaintes en ligne, elle permet, via un ordinateur ou un téléphone mobile, de recueillir et de traiter les plaintes des clients. Elle épouse le dispositif de médiation offert par l'Oqsf-CI et emporte un gain de temps très substantiel. « Un site comparateur aide à promouvoir la transparence, garantir la compréhension des usagers et la comparabilité des services. Quant à l'application de gestion des plaintes, elle permet, via internet, de recueillir et de traiter les réclamations des clients. Au sortir de notre rencontre, l'on devra être en mesure de répondre aux questions ci-après : que recouvrent le site comparateur et l'application de gestion des plaintes de l'Oqsf-CI ? Quels sont les avantages et atouts liés à l'utilisation de ces deux outils ? », a déclaré Moussa Mamadou.

Le gouvernement ivoirien, dans sa quête d'amélioration du taux d'inclusion financière, a engagé une série de réformes au nombre desquelles figure la création de l'Observatoire de la Qualité des Services Financiers (Oqsf-CI), par décret en date du 21 décembre 2016.

L'Oqsf-CI a pour principales missions de contribuer à améliorer la qualité des produits et services financiers de détail, à protéger les consommateurs desdits produits et services et à diffuser la culture financière.

Aux termes de l'article 28 du décret du 21 décembre 2016, « un instrument dénommé comparateur des conditions des services financiers est créé au sein de l'Observatoire pour promouvoir la transparence, garantir la compréhension des usagers et la comparabilité des services ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.