Maroc: Le documentaire "Al Hasla " vivement dénoncé par le tissu associatif de Hay Mohammadi

Le documentaire « Al Hasla » diffusé récemment par 2M dans le cadre de la série « Des Histoires et des Hommes » n'a pas du tout été apprécié par bon nombre de représentants du tissu associatif du quartier Hay Mohammadi à Casablanca.

Ces derniers ont décidé d'adresser une lettre ouverte à la deuxième chaîne publique pour dénoncer le contenu de ce documentaire qui, selon eux, a porté gravement atteinte à l'image de ce quartier qui, tout au long des années écoulées, a tant donné non seulement à la métropole mais aussi au Maroc tout entier. Les auteurs de cette lettre ouverte n'ont pas manqué de se demander comment la réalisatrice et productrice de ce programme a pu occulter dans son documentaire le côté jardin de Hay Mohammadi, se focalisant en revanche, sur le seul aspect court qui ne peut en aucun cas refléter la réalité de ce quartier cher aux Casablancais.

Pour les auteurs de la lettre, la réalisatrice de ce documentaire serait en droit de concevoir une œuvre où il y a un seul son de cloche, mais là où ça dérive, c'est que ce genre de documentaire arrive à trouver place dans les grilles de certains festivals dont les organisateurs ont une visée : ternir l'image de notre pays.

En dernier lieu, les auteurs de la lettre ont appelé les artistes, hommes de lettre, sportifs... issus de ce quartier chargé d'histoire à se mobiliser en vue de dénoncer une stratégie qui ne prête guère à l'espoir, ni à l'image à laquelle on aspire, rappelant par là même que la chaîne « n'avait pas à se rabaisser à ce niveau » et qu'ils attendent une réaction de la part de ses dirigeants.

A noter que cette lettre ouverte a été signée par Mohamed Belissaoui, acteur associatif et fondateur de l'Association Casa Fleur, ainsi que Saïd Saif Essalam, coordonateur de l'Association Chouâla de la région du Grand Casablanca, section Hay Mohammadi.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.