Cameroun: Organisation internationale de la Protection civile - Les chantiers de Mariatou Yap

C'est le 14 octobre dernier que la Camerounaise, jusque-là directeur de la Protection civile au ministère de l'Administration territoriale a été élue secrétaire générale de l'Organisation internationale de la protection civile (OIPC).

Cette organisation intergouvernementale, née en 1931 et dont l'objectif est de contribuer au développement par les Etats de structures assurant la protection et l'assistance des populations et protégeant les biens et l'environnement face aux catastrophes, est aujourd'hui à la croisée des chemins.

Avec ses 59 Etats-membres, 16 observateurs et 23 affiliés, elle évoluait depuis 2018 sans secrétaire général. Le titulaire du poste, Vladimir Kuvshinov, ayant démissionné pour des « raisons personnelles », c'est à la Camerounaise qu'il revient de donner un nouveau souffle à une organisation dont elle maîtrise parfaitement les arcanes.

De passage au Cameroun, avant son installation au siège de l'OIPC à Genève en Suisse, c'est dans les bureaux de la direction de la Protection civile qu'elle a accepté de répondre aux questions de CT pour indiquer les orientations qu'elle entend donner à ce premier mandat à la tête de cette organisation.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.