Angola: AIPEX et RDB signent un accord pour promouvoir les investissements

Luanda — L'Agence d'investissement privé et de promotion des exportations (AIPEX) et le Conseil de développement du Rwanda (RDB) ont paraphé ce vendredi un mémorandum d'entente pour faciliter les accords d'investissement et les affaires entre les Angolais et les Rwandais.

L'accord a été signé lors du premier «Forum d'Affaires Angola / Rwanda», tenu en ligne au ministère des Affaires étrangères. Les signataires du mémorandum ont été le président du conseil d'administration d'AIPEX-Angola, António Henriques da Silva, et la directrice exécutive de RDB du Rwanda, Claire Akamanzi.

Durant le forum, au cours duquel les parties ont présenté des opportunités d'investissements dans les deux pays, António Henriques da Silva a déclaré que l'Angola avait un grand potentiel dans le domaine du tourisme et s'était engagé à diversifier l'économie non pétrolière, en relançant, entre autres, les secteurs de l'industrie et de l'agriculture.

Il a également évoqué les efforts du gouvernement angolais pour améliorer l'environnement des affaires et des investissements, la stabilité politique du pays et un marché national d'environ 30 millions de consommateurs, ainsi que le marché régional (SADC), qui compte environ 210 millions d'habitants.

En ce qui concerne le Rwanda, la chef de la RDB, Claire Akamanzi, a déclaré que son pays connaissait la croissance la plus rapide d'Afrique. Elle a précisé que le secteur des technologies de l'information et de la communication augmentait chaque année, depuis 2006, d'environ 700 millions de dollars américains, et devrait atteindre 5 milliards de dollars américains en 2025.

"Le pays offre plusieurs opportunités d'affaires dans les secteurs industriel et agroalimentaire ainsi que dans les domaines de l'agriculture et de l'élevage", a déclaré la responsable rwandaise.

Le Rwanda a un investissement de 2,295 millions de dollars US en Angola, dans les domaines du commerce (1996) et de l'industrie (2019).

Le premier forum d'affaires entre l'Angola et le Rwanda comptait sur l'intervention, à l'ouverture, du ministre angolais des Affaires étrangères, Tete António, qui a salué cette initiative et s'est dit prêt à soutenir d'autres en faveur du développement durable des deux pays.

Il a également dit qu'il espérait que les techniciens de l'AIPEX et du RDB fourniraient aux entrepreneurs et à tous les participants des informations sur les mécanismes et les exigences indispensables pour entreprendre des actions d'investissement et faire des affaires dans les deux États.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.