Togo: Eviter la saturation du système hospitalier

23 Octobre 2020

Les premiers cas de Covid sont apparus au mois de mars. Immédiatement, une coordination de gestion de la riposte au virus a été créée.

Les opérations sont pilotées par le colonel Mohaman Djibril.

Grâce à son action vigoureuse et celle du gouvernement et des soignants, la pandémie est contenue avec 2120 cas confirmés et 51 décès (1561 guérisons).

Mais rien n'est encore gagné. Il faut à tout prix éviter une surcharge des structures de réanimation qui sont faibles dans le pays.

Republicoftogo.com : Vous gérez depuis 7 mois la coordination de la riposte au Covid. Où en est-on aujourd'hui ?

Colonel Mihaman Djibril : Trop tôt pour faire un bilan ou une synthèse. Ce que je peux vous dire c'est que nous avons une organisation de la riposte qui est là et qui a montré son efficacité. A cet égard, je dois saluer le leadership et la vision du chef de l'État.

Nous avons lancé des campagnes de prévention et d'information auprès du public, nous avons développé les centres de soins, nous avons mis au moins point des systèmes de dépistage grâce aux tests PCR.

Le personnel de santé est bien formé et bien protégé pour traiter les malades.

Republicoftogo.com : La pandémie est loin d'être terminée. Comment voyez-vous la suite ?

Colonel Mohaman Djibril : Faute d'un vaccin ou d'un traitement, nous devons continuer la sensibilisation pour s'adapter à l'évolution de la maladie qui prend des formes différentes.

Sur le plan curatif, le défi est de pouvoir maitriser le flux des malades, des cas positifs et des cas symptomatiques pour que le nombre de personnes hospitalisées ne dépasse pas nos capacités.

Republicoftogo.com : Etes-vous inquiet face à persistance de cette épidémie ?

Colonel Mohaman Djibril : Je suis avant tout déterminé. Mon souci est de pouvoir la gérer et de ne pas être dépassé.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.