Cote d'Ivoire: Cissé Logossina (président du RCA) - : « Il ne faut pas trop rêver pour la Coupe d'Afrique »

22 Octobre 2020
interview

Comment préparez-vous votre première participation à la Coupe d'Afrique des clubs ?

Nous avons projeté un stage de préparation au Ghana mais jusqu'à ce jour, nous n'avons pas encore de visibilité quant à la date exacte du départ. Cela est lié aux fermetures des frontières. Nous pouvons effectuer ce déplacement par voie aérienne mais nous attendons de voir les conditions dans lesquelles il faut le faire.

Pourquoi le choix du Ghana pour cette préparation ?

Nous avons choisi le Ghana parce qu'ils ont un football un peu différent du nôtre. C'est le football anglophone qui est différent du football francophone. En plus, nous voulons découvrir autre chose que ce qui se fait ici en Côte d'Ivoire.

Qu'est-ce qui est prévu au cours de ce stage de préparation ?

Nous avons prévu disputer des rencontres amicales, surtout avec les deux clubs ghanéens engagés en compétitions africaines et une autre rencontre avec une équipe de la Ligue ghanéenne avant notre retour. Ce sont au total trois matchs amicaux qui sont prévus pour un stage que nous avons voulu sur dix jours.

Outre le stage, le Racing a-t-il mis les moyens pour se doter d'un effectif capable de relever le défi de la Coupe d'Afrique ?

Nous avons pris les dispositions qu'il faut. Nous avons pris le temps de peser le pour et le contre des forces dont nous disposons dans notre équipe. Nous avons pris le temps de livrer des matches amicaux pour revoir notre dispositif. J'estime qu'aujourd'hui, nous avons ce qu'il faut pour faire une bonne campagne. La préparation ne remplace malheureusement pas la compétition et c'est bien dommage que notre championnat n'ait pas encore démarré. Ce qui constituera un réel handicap pour les équipes engagées en compétitions africaines. On parle certes de qualité, mais la qualité ne remplace pas la compétition. Cela fait plus de six mois que nous sommes à l'arrêt et il n'y a aucune lueur d'espoir à l'horizon. Je pense à ce niveau que les dés sont jetés d'avance pour San Pedro et nous. Tous ceux qui connaissent le football savent que ce sera très difficile.

Pourquoi n'avoir pas opté pour des renforts de dimension internationale comme San Pedro pour aborder la compétition ?

Chaque club a sa philosophie. Depuis la prise en main de San Pedro par les Tunisiens, ils ont choisi de faire venir beaucoup de joueurs de l'étranger pour apporter quelque chose de nouveau à ce qui se fait ici. Le Racing club continue de miser sur ce qui se fait au niveau de son centre de formation. Nous estimons qu'il y a des joueurs de talent capables de rivaliser avec n'importe quel joueur venant de l'extérieur. Ce sont deux visions du football différentes. On ne fera pas comme San Pedro parce que nous avons différentes manières de voir et San Pedro ne fera pas comme nous non plus. Ce sont deux visions qui se tiennent parce que nous avons été champions de Côte d'Ivoire et ils ont été notre dauphin. Ce sont deux équipes qui ont beaucoup apporté au football ivoirien. Nous allons tenter de nous maintenir sur cette lancée.

Votre partenaire européen vous soutiendra-t-il dans cette campagne africaine ?

Notre partenaire nous soutient depuis longtemps déjà. Je ne crois pas qu'il y aurait une aide particulière en ce qui concerne cette campagne. Nous sommes un club réaliste et on fait avec les moyens du bord, de quantifier notre budget pour ne pas être dans le rouge.

Concrètement, avec quel objectif comptez-vous aborder cette compétition ?

Je disais tantôt que les dés sont déjà jetés. Tant qu'on n'essayera pas de mettre en jambes nos jeunes, ne vous attendez pas à un miracle de la part du Fc San Pedro et nous. Même si San Pedro essaie d'afficher un beau visage en ce qui concerne la préparation. Les matches amicaux ne peuvent pas remplacer les matches de compétition. Je suis désolé de le dire mais il y a encore beaucoup à faire. En termes de compétition et de rigueur, les pays d'Afrique du Nord sont beaucoup plus en avance que nous. Il ne faut donc pas trop rêver.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.