Soudan: 370 millions$ de la Banque mondiale au pays pour soutenir les réformes économiques

Khartoum — Le gouvernement du Soudan et la Banque mondiale ont signé vendredi au siège de la Banque mondiale à Khartoum, un accord sur un don d'environ 370 millions de dollars fournis au Soudan.

Dr. Heba Mohammad Ali, Ministre des finances et de la planification économique a signé pour le gouvernement du Soudan, alors que M. Ousmane Dione, directeur de pays pour les pays du Soudan, de l'Érythrée, de l'Éthiopie et du Soudan du Sud à la Banque mondiale a signé au nom de la Banque.

Dr Heba a expliqué lors de la cérémonie de signature que la subvention est fournie par la Banque mondiale et les partenaires européens du Soudan, en particulier l'Union européenne, l'Allemagne, l'Irlande, les Pays-Bas et la Suède.

« Cette subvention sera allouée pour soutenir directement les citoyens soudanais, en particulier les familles dans le besoin, par le biais du programme de soutien aux familles, et est également considérée comme un grand soutien aux réformes économiques structurelles », a déclaré la ministre.

La ministre des Finances a remercié tous les amis et partenaires du Soudan, notamment à la Banque mondiale, qui ont contribué à franchir cette grande étape.

Pour sa part, le directeur de pays de la BM, M. Ousmane Dione a déclaré que le Soudan avait pris des mesures qui méritent soutien et admiration, et qu'il s'agissait d'un hommage au gouvernement soudanais pour qu'il entame une nouvelle phase de régime démocratique.

Dione a indiqué que le Soudan n'avait pas reçu un soutien de la Banque mondiale depuis 29 ans et qu'il est maintenant de retour dans la communauté internationale et bénéficiera de l'appui international, des institutions financières internationales et de l'aide gouvernementale pour les réformes nécessaires de l'économie et l'amélioration de la vie des citoyens.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.