Madagascar: Ambatondrazaka - Les Velirano deviennent réalité

Andry Rajoelina a démontré la concrétisation de ses « Velirano », à Ambatondrazaka, hier. Il a affirmé, par ailleurs, que la réhabilitation de la RN44 sera bouclée d'ici l'année prochaine.

Le travail fait ne peut pas être caché. Ces mots sont ceux de Andry Rajoelina, président de la République, lors d'un discours prononcé au stade d'Ambatondrazaka, hier. Des mots pour répliquer à ses détracteurs, mais aussi, pour souligner que les engagements, les « Velirano », qu'il a fait aux habitants de ce district sont concrétisés, ou en passe de l'être.

« Dès mon arrivée, les promesses que j'ai faites aux habitants de l'Alaotra Mangoro, durant la campagne électorale me reviennent en tête. (... ) Plusieurs sont les dirigeants qui ont déclamé leur amour pour vous, pour cette région. Seulement, pour moi, déclamer son amour pour la population ne suffit pas, il faut le démontrer par le travail », lance le chef de l'État. Sa journée d'hier, a ainsi été cadencée par la visite des sites démontrant la concrétisation de ses engagements de campagne.

La série d'inauguration a démarré dès sa descente de l'avion. À peine débarqué sur le tarmac, le Président a inauguré les locaux nouvellement réhabilités de l'aérodrome d'Ambatondrazaka. Le redémarrage des vols reliant Antananarivo à la capitale de la région Alaotra Mangoro a été officialisé en octobre de l'année dernière. Le chef de l'État avait alors « promis », une mise à jour de l'aéroport.

Une rallonge de la piste d'atterrissage afin d'accueillir des aéronefs d'un plus gros calibre que les « twinotter », sera la prochaine étape. Après l'aérodrome proprement dit, c'est la bretelle qui la relie à la Route nationale 44 (RN44), qui a été le second site inauguré par Andry Rajoelina, hier. Sa réhabilitation fait partie de la « promesse », qu'il a faite en octobre 2019. Il en a profité pour voir l'avancée des travaux de construction du « pont Kafe », qui fait partie d'un lot qui fait un total de 6 kilomètres.

RN44 et pont « Fihariana »

Après avoir donné le coup d'envoi de la distribution de l'aide sociale « Tosika Fameno », la délégation présidentielle a fait halte à Asabotsy, pour l'inauguration d'une nouvelle École primaire publique (EPP). « L'accès à une éducation de qualité de tous les enfants du pays est inscrit dans le Velirano, numéro 4 », a été souligné, en cette occasion.

Outre l'inauguration, le top départ pour la distribution des kits scolaires pour les élèves a, également, été donné à l'EPP d'Asabotsy. Des manuels scolaires et des dictionnaires figurent dans la liste des fournitures remises aux élèves d'Ambatondrazaka. Une liste qui sera la norme pour tous les kits scolaires à distribuer sur tout le territoire. Après l'EPP, le chef de l'État et sa suite se sont rendus au stade Rasolonjatovo, pour la distribution de « Vatsy Tsinjo ».

Le Président en a profité pour constater l'avancée des travaux de réhabilitation et de mise aux normes des lieux. Selon les techniciens, il ne reste que le chantier de la nouvelle tribune à finaliser. Andry Rajoelina a rappelé que doter Ambatondrazaka d'un stade aux normes fait partie de ses promesses de campagne. Il a, également, souligné que « c'est ici que j'ai fait mon premier Velirano, selon la tradition malgache ».

Ce geste symbolique était le témoin de l'engagement de Andry Rajoelina à réhabiliter de bout en bout la RN44 reliant la capitale de l'Alaotra Mangoro à la ville de Moramanga. « Nous constatons tous que les travaux sont en cours. Ils ne s'arrêteront pas jusqu'à ce que cette route soit entièrement réhabilitée », scande-t-il alors. La première partie du chantier, entre Marovoay et Amboasary, entre dans sa vitesse de croisière. Le coup d'envoi de la deuxième partie des travaux, entre Amboasary Vohidiala a été donné, hier.

À entendre le président de la République, la réhabilitation de la RN44 devra être bouclée en 2021. Après la RN13, c'est sur autre gros chantier routier que le chef de l'État engage donc, sa crédibilité politique. Il a, du reste, conclu sa journée marathon à Ambatondrazaka, par l'évaluation de l'avancée des travaux de réhabilitation du tronçon menant à Amparafaravola, qui comprend le fameux « Manainga zipo », cauchemar des routiers à chaque saison des pluies.

La partie surnommée « Manainga zipo », a été surélevée. Un pont y a été construit. Andry Rajoelina l'a baptisé « pont Fihariana ». Ceci pour marquer l'émergence d'Ambatondrazaka, selon ses dires.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.