Sénégal: Plan d'investissement 2020-2024 - Le ministère de la Santé recueille les avis et contributions des partenaires sociaux

24 Octobre 2020

Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a présenté, hier à Dakar, son plan d'investissement 2020-2024 aux syndicats, au secteur privé de la santé et aux élus locaux. Ces partenaires se sont félicités de la « démarche concertée », tout en affirmant leur disponibilité « à contribuer à la résilience du secteur de la santé ».

« Il est important de partager avec l'ensemble des acteurs et de recueillir leurs avis », a dit, à l'entame de son discours, le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, tenu hier à Dakar, lors de la présentation du Plan d'investissement du secteur de la santé, pour la période 2020-2024, au secteur privé de la santé, aux syndicats et aux élus locaux. La rencontre axée sur les politiques quinquennales du secteur, évaluées à 564 milliards de FCfa, s'inscrit, selon la tutelle, dans la logique de relever les défis mis à nu par la Covid-19, suivant une démarche concertée.

« Nous sommes dans une importante dynamique de concertation et d'échange. Nous avons une collaboration exemplaire, dans un bel esprit de construction. Nos divergences ne nous ont jamais éloignés. Leurs avis et contributions permettront de parfaire le document afin d'améliorer notre système de santé », a déclaré, M. Sarr. Représentant les syndicats de la santé, Mballo Dia Thiam s'est félicité de la démarche concertée de la tutelle depuis le début de l'élaboration du document de base qui, selon lui, va permettre de combler le gap en termes d'infrastructures, de plateau médical et du personnel soignant. Dès lors, le syndicaliste a manifesté sa disponibilité à accompagner l'État pour « une santé des masses ».

« Nous allons apporter les propositions qu'il faut concernant les politiques et les réformes qui l'accompagnent afin d'avoir un système sanitaire résilient », a promis M. Thiam. Khady Cissé, représentante du secteur privé, a abondé dans le même sens : « nous nous engageons pour la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation. Nous suivrons, nous partagerons et nous apporterons des idées pour le renforcement de la résilience du secteur sanitaire ». De son côté, le représentant de l'Association des élus locaux, Mamadou Sène, a salué un partenariat vieux de plusieurs années. À l'en croire, ce travail concerté entre les différents acteurs pourra permettre de relever les défis financiers et matériels.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.