Angola: L'UE réaffirme le soutien aux programmes de réduction de la faim

Lubango — L'Union Européenne (UE), en partenariat avec la FAO, reste attachée à la mise en œuvre de programmes visant à réduire les effets de la faim dans le pays, d'ici 2030, et à atteindre le développement durable.

L'accord paraphé, en novembre 2019, entre l'Union Européenne, la FAO et le Gouvernement angolais a permis la mise en œuvre du programme de renforcement de la résilience et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (FRESAN) dans le sud du pays.

Il s'agit d'un programme estimé à 24 millions, dont 675 mille sont destinés aux subventions de projets liés à l'agriculture et à la nutrition.

L'ambassadrice de l'Union Européenne en Angola, Jeannette Seppen, a souligné l'importance du financement avec plusieurs partenaires internationaux, en vue de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que de dynamiser le secteur agricole.

Jeannette Seppen est intervenue, par vidéoconférence, dans l'acte de lancement de 225 champs-écoles, dans le FRESAN, par la FAO, pour Huíla, Namibe et Cunene.

La diplomate a assuré que les actions dans ces domaines peuvent, également, jouer un rôle important dans la promotion de l'égalité des sexes et l'autonomisation de la femme.

Elle a indiqué que le FRESAN, jusqu'à présent, est la plus grande initiative humanitaire de l'Union Européenne en Angola, dont le facteur est basé sur la réduction de la faim et de la pauvreté à l'intérieur des familles vulnérables.

Elle a également rappelé que l'Union Européenne coopère également avec les gouvernorats provinciaux dans la lutte contre la pandémie coronavirus qui menace la sécurité alimentaire et nutritionnelle, car la protection de la santé humaine devient de plus en plus indispensable pour la population angolaise.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.