Togo: Difficile mise en place des outils de traçage

24 Octobre 2020

14.000 personnes ont téléchargé l'application de traçage 'Togo Safe', depuis son lancement au mois de septembre.

Elle permet aux utilisateurs apprenant leur contamination d'alerter des personnes - qui auront préalablement téléchargé l'appli - croisées au cours des jours précédents, à un mètre de distance, durant quinze minutes. Ces cas contacts potentiels pourront ainsi consulter un médecin, se faire dépister, s'isoler... Afin de casser les chaînes de transmission. L'outil offre aussi aux autorités sanitaires la possibilité de suivre des personnes arrivées au Togo et susceptibles d'être infectées.

Les résultats sont décevants de l'avis même de ses concepteurs. L'essentiel des chargements ont été effectués au débarquement des passagers à l'aéroport de Lomé, un dispositif obligatoire.

'L'application n'est efficace que si le maximum de personnes l'utilise. Aidez-nous à mieux vous protéger', a lancé le ministère de l'Economie numérique qui pilote ce projet.

Le Togo n'est pas le seul à connaître des déboires dans ce domaine. Ces applis de traçage sont un échec dans la plupart des pays d'Europe, à l'exception peut-être du Royaume Uni.

NHS Covid-19 a été téléchargée par plus de 16 millions de Britanniques.

Lors d'une visite dans un bureau, un commerce, un restaurant ... les utilisateurs sont invités à scanner un QR code qui prend en compte leur localisation; ils pourront être informés en cas de présence de cas positifs dans ces lieux.

Rien de tel au Togo pour le moment.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.