Algérie: Le projet d'amendement constitutionnel "préserve l'identité nationale"

Constantine — Le coordinateur régional de l'Organisation nationale des victimes du terrorisme (ONVT), Allaoua Aïchi, a affirmé dimanche à Constantine que le projet de l'amendement constitutionnel, soumis au référendum le 1er novembre prochain, "préserve l'identité nationale, l'Islam et le référent religieux national".

Le projet d'amendement de la Constitution "comporte des articles qui garantissent l'unité du peuple algérien à travers la préservation de l'identité nationale", a indiqué M. Aïchi, lors de son allocution, au cours d'une journée de sensibilisation dans le cadre de la campagne référendaire, tenue au centre culturel islamique Abdelhamid Benbadis.

Il ajouté que ce projet "rassemblera la Nation algérienne et l'unira davantage car, comparativement à l'actuelle Constitution, le document proposé au référendum, assure la rupture avec les pratiques du passé".

De son côté, Pr Nadir Amirouche, spécialiste en droit constitutionnel, qui a exprimé sa conviction quant aux "avantages" qu'apporteront les amendements proposés dans le projet de l'amendement de Constitution, a lancé un appel aux citoyens pour plébisciter le projet et "participer à l'instauration de l'Algérie nouvelle".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.