Maroc: Hommage à Said Taghmaoui au Festival du film d'El Gouna

La 4ème édition du Festival du film "El Gouna", a démarré ses activités, samedi à Hurghada, au nord-est de l'Egypte, en rendant hommage à plusieurs artistes arabes et étrangers, dont l'acteur marocain Said Taghmaoui.

Lors de la cérémonie d'ouverture du festival, la star du cinéma égyptien, Khaled El Nabawy, a décerné le "Prix Omar Sharif " à l'acteur international marocain Said Taghmaoui, en reconnaissance de sa riche carrière cinématographique. Une capsule vidéo a été projeté pour la circonstance, retraçant le parcours de l'acteur marocain, également écrivain et scénariste, qui a participé à de nombreux films en France et aux États-Unis.

A cette occasion, Taghmaoui a exprimé sa joie de recevoir cette distinction, d'autant plus qu'il était l'un des grands admirateurs du regretté Omar Sharif, notant qu'il a eu l'opportunité de travailler avec lui dans le cadre d'un long métrage. La cérémonie d'ouverture a été également marquée par la projection du film "L'homme qui a vendu son dos", de la réalisatrice tunisienne Kawthar Ben Hania, qui avait été projeté en avant première au Festival de Venise.

Le film "Mika" du réalisateur marocain Ismail Ferroukhi est en lice pour la compétition officielle du festival (23 - 31 octobre), dans la catégorie des longs métrages, aux côtés de 15 autres films, dont notamment "Où vas-tu, Aida ?" de la réalisatrice bosniaque Jasmila bani , qui avait participé à la compétition officielle de la 77ème édition du Festival de Venise, et le film "Le gardien de l'or" du réalisateur australien Roderick MacKay. La liste comprend également le film "Mauvaises histoires" du réalisateur italien Damiano D'Innocenzo, qui a été projeté en première internationale à la 70e édition du Festival international du film de Berlin, où il a remporté le prix de l'Ours d'argent pour le meilleur scénario.

Le Maroc participera également aux activité de la "CineGouna Platform" qui constitue un laboratoire de développement des projets cinématographiques et des coproductions, offrant aux cinéastes et producteurs arabes la possibilité de trouver le soutien technique et financier nécessaire. Le Maroc sera représenté à cet événement par le film "Un mensonge blanc" d'Asma Elmoudir (films documentaires), et "La vie me va très bien" d'El Hadi Oulad Muhand (films d'auteurs). Le programme du festival comprend trois compétitions officielles (longs métrages de fiction, longs métrages documentaires et courts métrages), ainsi que le programme officiel en dehors de la compétition et le programme spécial. Cette 4ème édition, dont les prix sont dotés d'une récompense de plus de 200.000 dollars, connaîtra la projection de 65 films arabes et internationaux les plus récents.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.