Algérie: Batna - "Nécessité de réussir le référendum pour jeter les bases d'une nouvelle Algérie"

Batna — Les participants à une rencontre de sensibilisation organisée dimanche, à Batna, par le secrétariat national de l'Organisation nationale algérienne de la société civile (ONASC), dans le cadre de la campagne référendaire, ont appelé à "la nécessité de faire réussir le rendez-vous électoral du 1er novembre prochain afin de jeter les bases d'une nouvelle Algérie".

Venus de plusieurs wilayas du pays, dont Constantine, Mila et El Oued, les intervenants ont considéré la participation des Algériens à ce référendum comme "un soutien à une Algérie nouvelle et forte avec tous ses enfants, mais aussi pour faire obstacle aux personnes mal intentionnées".

Le secrétaire national de cette organisation en charge de l'administration et de l'organisation, Nacer Youcef, a estimé, à l'occasion, que le référendum sur le projet d'amendement de la Constitution "permettra le passage à une nouvelle étape dans le pays caractérisée par un nouveau système et de nouveaux visages également".

Dans ce même contexte, il a exhorté les jeunes, en particulier, à participer massivement au référendum et à prendre leurs responsabilités envers le pays en s'acquittant de leur devoir librement et démocratiquement, et à participer de manière constructive sur la scène politique afin d'atteindre les objectifs souhaités.

Par ailleurs, l'accent a été mis au cours de cette rencontre sur les nouveaux articles contenus dans le projet d'amendement de la Constitution, notamment ceux relatifs à l'octroi d'un espace plus vaste à la société civile et au mouvement associatif, ainsi qu'au renforcement des libertés individuelles et collectives.

Au terme de leurs interventions, les participants ont estimé que la nouvelle Constitution, avec ses aspects positifs, est "un acquis pour le citoyen et un document consensuel à la faveur duquel sera édifiée la nouvelle Algérie".

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.