Soudan: Conférence sur l'islam et le renouveau - La jurisprudence faudra s'appuyer sur la science

Khartoum — La Conférence sur l'islam et le renouveau entre l'origine et le changement a examiné dimanche dans la salle de l'amitié un papier intitulé 'Pistes de renouveau dans les bases et la jurisprudence' présenté par Dr Abdul Rahim Adam, chef de l'Académie islamique du Fiqh, qui a passé en revue les voies de la réforme dans les bases qui comprenaient la voie régénératrice, constitutionel et de la méthodologie en plus des voies de réforme dans la jurisprudence comprenaient la voie réformiste, régénératrice, facilitatrice, scientifique et globale.

Le papier a souligné que le recours à la jurisprudence sur la science pour réformer les bases de la jurisprudence est nécessaire pour le renouvellement de la jurisprudence en se concentrant sur la maximisation de la transmission des preuves et en enquêtant sur les chemins des ancêtres en déduction et la nécessité de l'inférence et de la preuve, en tenant compte des règles d'inférence en mettant l'accent sur la construction de règles sur l'induction tout en diffusant l'esprit de recherche et en combinant l'aspect théorique et scientifique et en considérant les origines scientifiques.

Pour sa part, Dr Khalifa Babiker Hassan, chef du département de la charia à la faculté de droit de l'Université de Khartoum a présenté un article intitulé 'Renouvellemnt des objectifs de la Sharia' qui traitait de la recherche en sciences et connaissances islamiques dans la pensée théorique ou la jurisprudence législative pratique, en plus de discuter du renouvellement des objectifs de la charia afin de susciter l'intérêt et de prévenir la corruption.

Le papier demandait à l'Académie islamique du Fiqh de présenter et d'expliquer les principes et les règles intentionnelles en plus de tenir des séminaires et des conférences sur la position de la nation islamique, en particulier les systèmes capitaliste et socialiste, afin de découvrir dans quelle mesure le renouvellement se fait avec un rejet absolu ou une acceptation absolue.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.