Soudan: Parti du Congrès Soudanais sur le retrait du Soudan de la liste du terrorisme

Khartoum — Le Parti du Congrès Soudanais (PCS) a salué le grand progrès que le gouvernement de transition du Soudan est en train de faire dans le dossier de nos relations extérieures, et a considéré la décision de retirer le Soudan de la liste des pays parrainant le terrorisme, une véritable victoire pour la volonté de notre peuple victorieux, et un aboutissement des grands sacrifices pendant le règne de l'ex-régime pendant trois décennies entières.

Dans une déclaration, le PCS a affirmé que le retrait du Soudan de la liste des sponsors du terrorisme est une étape qui ouvre la porte à une transformation positive majeure en termes d'investissement et de renforcement institutionnel dans les domaines des infrastructures, de l'énergie, du développement agricole, industriel et minier, et dans tous les autres domaines dont le développement favorise des moyens de subsistance décents pour tous les Soudanais.

Il s'est également félicité du début des contacts avec Israël et de la fin de l'état d'hostilité avec lui, indiquant que l'événement exigeait que toutes les filles et tous les fils honorables du Soudan redéfinissent nos relations étrangères pour qu'elles soient fondées sur l'intérêt national, en les plaçant au-dessus de toute considération et en leur donnant la priorité sur tous les autres intérêts.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.