Maroc: Covid-19 - L'emballement médiatique autour de la pandémie a amplifié la peur des gens (Spécialiste)

Rabat — L'emballement médiatique autour de la pandémie de la Covid-19 a amplifié la peur des gens et aggravé leurs émotions, a souligné samedi, Dr. M'barek Dimou, ancien professeur d'anesthésie-réanimation et urgences à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat.

Intervenant dans le cadre des travaux du 4è congrès international de la Société marocaine de médecine d'urgence (SMMU), ouverts la veille à Rabat, M. Dimou a relevé qu'"en plus du stress post-traumatique, de l'angoisse et de la peur", les effets psychologiques de la crise ont été accentués en grande partie à cause des réseaux sociaux et des médias.

Evoquant l'intelligence émotionnelle en situations d'urgence, M. Dimou a appelé à cet effet, tout un chacun, à évoluer vers sa "conscience subjective", expliquant que c'est par cela que l'on peut "s'emparer de sa peur et la rendre positive".

Le champ affectif de la vie quotidienne est très vaste et difficile à définir, a-t-il souligné, ajoutant que la conscience, qui ne constitue que 5% de notre capital immatériel, "est infime mais pourtant très importante".

Il a, de surcroît, assuré que "plus on développe sa conscience, plus on l'utilise, plus nos émotions seront positives".

Durant deux jours (vendredi et samedi), le 4è congrès international de la SMMU a proposé, en format semi-présentiel, des conférences et des ateliers sur des sujets intéressant le domaine des urgences dans tous ses aspects, la crise de la Covid-19 et ses effets multiformes, ainsi que son retentissement sur le personnel soignant.

La SMMU se fixe pour missions la promotion et le développement des connaissances scientifiques et professionnelles, dans tous les domaines d'exercice de la médecine d'urgence, ainsi que la promotion et le soutien de la recherche en la matière.

Elle veille aussi à la tenue de congrès et de réunions scientifiques, à la publication d'ouvrages ou d'autres supports, à l'élaboration de recommandations scientifiques ou professionnelles et à l'octroi de bourses et de prix, en plus de l'organisation de projets de recherche et éventuellement la recherche du financement.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.