Algérie: Référendum - La presse nationale relève l'appel à une "forte mobilisation" des animateurs de la campagne référendaire

Alger — Des journaux de la presse nationale ont mis en avant dimanche l'appel à la "forte mobilisation" prôné par les animateurs de la campagne référendaire sur le projet de révision de la Constitution, en mettant le paquet, durant ces derniers jours de campagne, pour drainer le plus de citoyens pour se rendre aux urnes le 1er novembre prochain .

"Une grande mobilisation se dessine" écrit le journal L'Expression qui relève qu'en "se poursuivant sur un rythme soutenu, la campagne référendaire a révélé l'implication de tous les animateurs et acteurs de la scène politique et sociale, dans l'explication et le partage avec les citoyens , de l'importance, des attentes, et des espoirs émanant des dispositions contenues dans la mouture finale de la révision de la Constitution".

Et le même journal d'ajouter que "et ce dans le but d'apporter toute la transparence sur le processus de changement".

Le journal Horizons a titré dans sa Une "ministres, partis et société civile pleinement dans la bataille" et d'ajouter plus loin, dans son éditorial que la mise à niveau du paysage médiatique , riche "de sa diversité" et de son rôle "de leadership", conforte une "expérience démocratique davantage consolidée par les nouveautés introduites dans la nouvelle Constitution".

A la télévision et sur le terrain, a ajouté le même journal, "en différents points du pays, les membres du gouvernement, les responsables des partis politiques et les activistes de la société civile, habilités à intervenir dans la cadre de la campagne référendaire (...), ont insisté majoritairement sur la signification du 1 er novembre pour le référendum, symbole de la fidélité au sacrifice des chouhada, sur la motivation principale du projet de révision constitutionnelle, qui est d'amorcer en grand l'édification de l'Algérie nouvelle".

D'autres journaux, à l'image d'El Chourouk El Yawmi , El Chaab et El Khabar ont mis en exergue les propos du Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP) qui a affirmé samedi à Oran, que la priorité pour l'Algérie qui vit, actuellement, une "phase cruciale" est celle de "la révision de la Constitution" et "s'en remettre au peuple qui exprimera sa voix en toute liberté et souveraineté".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.