Algérie: La réussite du rendez-vous du 1er novembre prochain "transférera l'Algérie vers une phase nouvelle"

Batna — Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini, a assuré samedi après-midi à Batna que la réussite du rendez-vous du 1er novembre prochain "transférera l'Algérie vers une phase nouvelle".

"Durant cette phase, le projet de société contenu dans la proclamation du 1er novembre 1954 se concrétisera et les algériens se consacreront ensuite à la bataille de la construction et à recomposer les institutions élues au travers d'élections propres durant lesquelles le dernier mot, la souveraineté et la décision seront au peuple", a soutenu Ghouini au cours d'un meeting populaire animé à la salle de cinéma "Ennasr" dans le cadre de la campagne référendaire.

Le président d'El Islah a souligné que le message qu'il adresse depuis Batna à tous les algériens et à toutes les algériennes est "de participer avec force au rendez-vous du 1er novembre, de voter oui pour le projet d'amendement de la constitution et de participer tous à la construction du pays".

Et d'ajouter "nous avons l'intime conviction que l'Algérie nouvelle sera fidèle au legs des chouhada, à la proclamation du 1er novembre 1954 et aux sacrifices de tous les nationalistes loyaux.

Il a réitéré l'affirmation que la nouvelle constitution "rassemblera tous les enfants de l'Algérie et consolidera plus que jamais l'unité, les constantes nationales, l'identité et l'islam".

Ghouini a conclu son allocution en soutenant que l'Algérie après le vote par "oui" en faveur de l'amendement constitutionnel sera un espace plus vase et plus juste et aura besoin de nouvelles mentalités et de nouvelles pratiques ainsi que de la promotion de la véritable citoyenneté qui assure l'équilibre entre droits et devoirs.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.