Congo-Brazzaville: Diplomatie - Deux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au président de la République

Le coordonnateur-résident du système des Nations unies Mburu Chris Ndungu et l'ambassadeur de la Mauritanie Sidi Ould El Ghadhy ont présenté, le 23 octobre à Brazzaville, leurs lettres de créance au chef de l'Etat congolais Denis Sassou N'Guesso.

Âgé de 54 ans et de nationalité kényane, le fonctionnaire onusien prend ses fonctions au moment où les Nations unies célèbrent les 75 ans de leur existence. Il est déterminé à œuvrer aux côtés des autorités congolaises en vue de l'atteinte des Objectifs de développement durable.

A l'issue de l'audience avec le chef de l'Etat congolais, Mburu Chris Ndungu, a indiqué que son rôle consistait à fédérer les différentes agences de l'Onu, afin d'améliorer la cohérence et l'efficacité de leurs actions au service du développement du Congo. Il agit une courroie de transmission entre le secrétaire général des Nations unies et le chef de l'Etat du pays d'accueil.

De son côté, Sidi Ould El Ghadhy (55 ans) s'est engagé à consolider les liens d'amitié et de coopération entre le Congo et la Mauritanie, deux pays liés notamment par l'accord commercial signé à Brazzaville en 1970 et celui portant création de la grande commission mixte de coopération signé également à Brazzaville en 1987.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.