Algérie: Belaid appelle à une participation massive au référendum sur le projet d'amendement de la Constitution

Skikda — Le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, a appelé samedi à Skikda les citoyens à "participer massivement au référendum le 1er novembre prochain sur le projet d'amendement de la Constitution".

Animant un meeting en présence des militants de son parti au Centre culturel Aissat Idir, dans le cadre de la campagne référendaire, M. Belaid a affirmé que "chaque Algérienne et chaque Algérien doit accomplir son devoir électoral et voter lors du référendum sur le projet de révision constitutionnelle, que ce soit par oui ou par non".

Le chef de file de cette formation politique a également estimé que le vote sur le projet d'amendement de la Constitution "les place devant leur conscience et devant l'histoire", ajoutant que "l'Algérie a besoin de la cohésion de tous ses citoyens et toutes ses forces vives pour sortir de la crise, qu'il considère comme étant une "crise politique induite par un cumul de 20 ans de pratiques illégales".

Saluant par ailleurs le rôle efficace joué par le Hirak conduisant à "l'abandon du cinquième mandat et le renversement d'un régime corrompu", M. Belaid a souligné que son parti a débattu le projet d'amendement de la Constitution et soutient le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Le président du Front El Moustakbel a précisé, en ce sens, que le "début de l'édification de la nouvelle Algérie dont nous rêvons se trouve dans cette Constitution".

Et de conclure : "Le projet d'amendement constitutionnel soumis au référendum le 1er novembre offrira de larges perspectives en vue d'une stabilité institutionnelle et un développement économique, car c'est l'unique solution pour sortir de la crise politique".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.