Algérie: Rezig - La constitution de 2020 jette les fondements d'une Algérie nouvelle

Ouargla — Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé samedi depuis Ouargla que la Constitution de 2020 "jette les fondements d'une Algérie nouvelle."

Intervenant lors d'une rencontre avec les opérateurs économiques locaux, M. Rezig a souligné que l'approbation du projet d'amendement de la Constitution exprime la volonté de "l'édification d'une Algérie nouvelle qui préserve la dignité, les libertés, les deniers publics et jette les fondements d'une Algérie dont l'ensemble est à pied d'égalité devant la loi."

"L'amendement de la Constitution nous permettra de revoir toutes les lois de la République et d'opérer le changement engagé dans le programme électoral du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune", a indiqué M. Rezig, ajoutant que "la responsabilité deviendra par la force de la constitution de 2020 une charge que toute personne acceptera d'assumer sera un serviteur du peuple."

Le ministre du Commerce a relevé que la réforme constitutionnelle "est le premier chantier pour l'édification d'une Algérie qui accueillera l'ensemble (des citoyens) et assurera la sérénité pour nos jeunes."

Il a estimé que le prochain référendum est le "renouvellement de l'allégeance et fidélité à ceux ayant sacrifié leurs vies et porté les armes durant la glorieuse guerre de libération pour chasser le colonialisme."

M. Rezig a, au terme de son intervention, appelé à une "forte" participation pour exprimer le +Oui+ au projet de l'amendement de la Constitution.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.