Congo-Kinshasa: Beni - La MONUSCO compte booster la capacite opérationnelle des FARDC contre les rebelles des ADF

communiqué de presse

La MONUSCO compte construire cinq bases militaires modernes pour les Forces armées de la RDC dans la région de Beni, au Nord-Kivu, afin d'augmenter leur capacité opérationnelle dans la traque du groupe armé des Forces démocratique alliées (ADF) .

L'annonce a été faite ce vendredi 23 octobre par le Représentant spécial Adjoint du Secrétaire général de l'ONU en RDC, en Charge des opérations et de la protection.

« Tout fait, [ndlr : la MONUSCO souhaite construire] cinq bases dans cette zone. Nous sommes en discussion avec l'armée congolaise à propos de ça », a dit David Gressly qui venait de visiter une base des FARDC et le pont Semuliki sur la route Mbau-Kamango dans le triangle dit de la mort.

Après avoir survolé cette zone, il s'est dit également impressionné par l'état de cette route réhabilitée par le génie militaire de la MONUSCO.

«D'abord j'étais impressionné par le fait que cette route a été refaite et c'étaient nos ingénieurs qui l'ont fait, j'ai noté plusieurs positions de l'armée congolaise tout le long pour sécuriser cette route. Je crois que ce qui est important entre nous et l'armée congolaise, c'est qu'on continue à trouver les moyens pour protéger les populations qui vivent le long de cette route. Je crois qu'on doit continuer de donner cet appui, ce renfort des bases modernes pour avoir un bon résultat», a affirmé le Représentant spécial adjoint de l'ONU pour les opérations et la protection en RDC.

«On sait que les ADF restent une menace importante contre la population. Donc, on doit continuer d'augmenter notre capacite à faire face à cette menace», a poursuivi David Gressly en indiquant que la construction desdites bases doit débuter en janvier et février de l'année 2021.

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.