Angola: La production agricole baisse à Moxico

Luau (Angola) — Cinq cent 61 mille tonnes de produits divers ont été récoltées par les paysans de la province de Moxico, lors de la campagne agricole 2019/2020, contre un million 565 mille tonnes récoltées lors de la saison 2018/2019.

Selon le directeur provincial de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche, António Maia Sandjesse, cette réduction considérable d'environ un million quatre mille tonnes de produits divers était due au manque de techniciens, moyens de mobilité pour couvrir les domaines d'intervention dans le villages et l'émergence de la pandémie du covid-19.

Malgré ces obstacles, le responsable qui s'exprimait à l'ouverture de la campagne agricole 2020/2021, a souligné la régularité des pluies, la disponibilité des intrants agricoles, comme des moments positifs de la dernière campagne agricole.

Pour la campagne actuelle, 449.080 tonnes de cultures différentes devraient être récoltées sur une superficie de 50.490 hectares de terres, a-t-il annoncé.

Il a expliqué que sur les hectares susmentionnés, 1 515 ont été préparés mécaniquement, 48.946 à la main et 30 par traction animale.

Sans révéler la quantité d'intrants agricoles disponibles pour cette année agricole, le directeur provincial a indiqué que 33.660 familles paysannes organisées en associations et coopératives agricoles seront assistées dans le cadre du Programme de vulgarisation et de développement rural (PEDR) et de lutte contre la faim et la pauvreté.

Il a fait savoir que les programmes référés bénéficient du soutien des administrations municipales, du Fonds d'appui social (FAS) et de la Fédération luthérienne mondiale (FLM).

Le gouverneur de Moxico, Gonçalves Muandumba, qui a témoigné l'ouverture de la campagne agricole, a appelé à l'engagement des associations et coopératives agricoles de la région, car l'agriculture est le secteur qui vise à diversifier et développer l'économie du pays.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.