Congo-Kinshasa: Bande-annonce !

Ni dissolution du parlement, encore moins la démission du Gouvernement Ilunga Ilunkamba. Il appert que l'on tend tout droit vers la fin de la coalition FCC-CACH et la naissance d'une «union sacrée» autour de... Félix Tshisekedi ! Quoique codé, le message vient de passer ! Tshisekedi fils a bel et bien dévoilé son nouvel agenda lors de son adresse à la nation de vendredi 23 octobre 2020.

Débout, avec un ton ferme et responsable, "Félix", tel un homme d'Etat sans état d'âme, il a fait une annonce fracassante qui ne va certainement pas plaire à ses partenaires de la coalition au pouvoir. Il a décidé d'entamer, dès la semaine prochaine, une série de contacts visant à consulter les acteurs politiques et sociaux pour créer une union sacrée. Cette décision "radicale" pour certains, intervient «près de 2 ans après les divergences qui persistent et qui plombent les ailes de l'espoir de notre envol vers le développement. Elles portent notamment, sur la paix et la sécurité nationale, la CENI, la diplomatie, l'indépendance de la justice et l'instauration de l'Etat de droit», a déclaré solennellement le Président Tshisekedi.

Les points des divergences, semblent-ils, avec son allié Kabila seraient multiples. Et, face à l'ampleur de ces défis, renchérit Tshisekedi, le peuple n'accordera aucun pardon à ceux qui, dans la classe politique, s'évertueront à créer ou à entretenir des entraves au progrès. Et donc, ce qui s'est passé vendredi dernier n'était rien d'autre qu'une bande-annonce. Car, le meilleur est à venir. Après consultations, Tshisekedi va encore parler. Ferdinand Kambere, cadre du PPRD, parti de Joseph Kabila, parle d'un discours décevant et non conciliant. Le rapporteur de l'Assemblée nationale quant à lui, a laissé entendre qu'un nouvel ordre institutionnel défiant la volonté populaire serait une ouverture inutile à une situation de crise peu contrôlable.

Au demeurant, cette refondation de l'action gouvernementale autour des principes de participation à la gestion du pays que prône l'ancien président de l'Udps, aura-t-elle d'impact ou de sens sans la participation du FCC qui, actuellement, est majoritaire au parlement ? Que va-t-il se passer après consultations des acteurs politiques et sociaux par Félix Tshisekedi ? Et donc, sa prochaine adresse devant le peuple sera, sans aucun doute, liminaire et Dieu seul sait comment cela va prendre fin. Le plus important, c'est de porter plus haut les aspirations du peuple congolais dans son ensemble qui souffre et manque les choses primaires pour leur survie. La bande-annonce, doit être le point de départ de la matérialisation du slogan le peuple d'abord. Sinon, l'on risquerait de marcher à reculons.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.